Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

C'est un sujet assez tabou, et Cathy a envie d'en parler!

Qu'on soit femme au foyer le temps d'un congé maternité, d'un congé parental (minimum 6 mois), ou à vie, un jour ou l'autre on éprouve toutes un sentiment de solitude profonde qui peut aboutir dans certains cas à de la dépression. N'ayons pas peur des mots.
S'ajoute à ce sentiment, celui de la culpabilité. Après tout, c'est un choix que nous avons fait, alors il faut l'assumer sans se plaindre. "Si cette vie ne te plais pas, reprends ton boulot!"

Certes, le milieu du travail peut être épanouissant, mais pas toujours, et encore moins quand les exigences du patron ne collent plus avec celles de la famille. Un enfant malade, il faut le veiller et l'amener chez le médecin. Un enfant à aller à chercher à la sortie de l'école. Cela ne plait guère à un chef d'entreprise qui veut que son employée bosse sans compter ses heures pour le profit de la société. Si certaines trouveront de la compréhension chez leur patron, la plupart se verront obligées de quitter leur poste qui leur demande trop de sacrifices. 

Tout le monde n'est pas prêt à vivre au foyer. C'est une vie qui, si elle n'est pas de temps en temps "oxygénée" par le contact avec l'extérieur, peut finir par ressembler à une vie de religieuse cloîtrée. Et là, bonjour la déprime, bonjour l'ennui et la solitude. 

Les enfants et les tâches ménagères occupent beaucoup les journées, et le soir, quand madame souhaite parler à un être humain rationnel capable d'élever le niveau bien au-delà du "pipi caca prout dans la couche", elle doit faire face à un mari fatigué, stressé, et avide de tranquillité et de silence...et de détente totale (comprenez par là le fameux sofa-tv).

Alors comment faire pour sortir de cette solitude, de cet ennui, de ce manque de vie sociale?

Cathy peut donner quelques pistes, mais c'est à vous chère mère au foyer que reviendra le choix d'une solution plus adaptée à vos besoins personnels.

Tout d'abord: créer un réseau de mamans au foyer. Des amies vous en avez sûrement plein, mais des mamans au foyer, ça ne doit pas courir les rues. Ce sont elles qui comprendront vraiment votre situation et vos besoins. Vous pourrez compter sur elles pour garder vos enfants, le temps que vous preniez du temps pour vous chez le coiffeur, la diététicienne, l'ostéo etc !!! Et bien sûr vous leur rendrez la pareille pour qu'elles aussi puissent se bichonner!
Pour celles qui sont isolées et ne connaissent personne, il y'a possibilité de passer par des sites comme : http://www.monclubdemamans.com/ où l'on peut consulter les annonces des autres mamans, par département, et rencontrer celles qui habitent près de chez nous.
On peut aussi passer par des forums en laissant des annonces du type: "jeune maman cherche à rencontrer d'autres mamans au foyer près de telle ville". Privilégiez les forums connus du type Doctissimo, Famili, FemmeAuFoyer.net: http://www.femmaufoyer.net/forum-faf/viewforum.php?f=271, etc.
Multipliez les inscriptions sur ces sites pour augmenter vos chances de rencontres.

Les lieux de rencontres physiques sont importants aussi. Pour augmenter vos chances de rencontres, soyez régulières. Repérez à quel moment de la journée il y'a plus de monde et revenez-y tous les jours, ou quelques fois par semaine. Le parc, la ludothèque, la médiathèque, la sortie d'école etc. Un lieu de culte pour les pratiquantes aussi, pourquoi pas?

J'ai découvert aussi deux sites où l'on peut cultiver des relations avec des personnes de sa ville: http://www.voisineo.com/ et http://www.peuplade.fr/home/nHome.php
Lors de votre inscription, vous pouvez dire quels sont vos attentes, mais aussi quels sont les services que vous pouvez proposer à vos voisins. Par voisin, il faut voir plus large que son quartier sinon vous aurez du mal à trouver du monde! Vous pouvez donc proposer de rencontrer d'autres mamans au foyer, proposer une garde d'enfants contre une autre, ou simplement une rencontre autours d'un café avec les petits.

Voilà pour la vie sociale.
La vie de couple aussi est primordiale, alors si c'est possible, pensez à vous deux. Vous n'êtes pas que des parents, et si vous voulez continuer à vous connaitre (car on n'a jamais fini de connaitre son partenaire), il vous faut absolument des moments pour vous deux, sans les enfants. Une soirée, un week-end, une semaine, pour vous retrouver en tête à tête, retomber amoureux si la vie de parents a fini par annihiler tout sentiment amoureux pour votre conjoint. N'imaginez pas le grand tralala, restez simples dans vos projets. Misez sur la qualité du temps passé ensemble et non sur le nombre d'heures! 
Au quotidien déjà, vos soirées doivent être réservées pour papa et maman seulement, donc pas plus tard que 20h. Débrouillez vous pour que les enfants soient au lit avant. Tant pis si les dents ne sont pas brossées, ou si le petit dernier hurle au fond de son lit. Soyez clairs avec eux, ne cédez pas aux pleurs, ils finiront par se taire et tomber de fatigue!
Ensuite, si monsieur n'a pas le courage de parler de choses profondes et sérieuses, accordez-vous une soirée tranquille, lisez un bouquin et commentez-le, regardez un reportage où l'on peut commenter ce que l'on voit. Évitez le film captivant qui vous empêchera de communiquer. 
Passer un bon moment comme cela avec son conjoint permet de briser la solitude et de recharger les batteries. C'est déjà un bon début, mais ça ne remplace pas la vie sociale ni l'ouverture sur l'extérieur. Ne négligez pas cet aspect.

Il ne faudrait pas être dégoûtée de la vie au foyer, uniquement parce qu'on s'est sentie vraiment seule. Ce serait oublier le plus important, et donc ce qui nous a fait choisir cette vie: le bien-être psycho-affectif des nos bouts de choux! Ce temps passé avec eux et la qualité du temps passé avec eux aussi, vont créer des liens forts, et quand ils seront plus grands, ils n'aurons pas de mal à venir se confier à vous, car ils sauront qu'ils trouveront toujours en vous une maman disponible et à l'écoute. La plus grande souffrance de nos adolescents est justement ce manque de disponibilité et d'écoute de la part des parents. 

Alors, courage! Ce moment de solitude va passer, car vous allez vous donner tous les moyens de trouver d'autres mamans à qui parler et à qui confier vos monstres le temps d'un break!

et kdo, un petit lien qui parle de ce sujet sous un autre angle: 
Très intéressant aussi.



1 commentaire :

  1. Bonjour

    Mon objectif est de renforcer de manière significative la base économique de toutes personnes morale et physique pratiquants des activités génératrices de revenue à travers l'octroi de crédit et de MULTI CREDIT
    Je suis un Prêteur particulier qui s'engage à vous aider financièrement quelque soit votre problème pourvu que vous soyez solvable. Écrivez moi je suis entièrement a votre disposition.
    Veuillez me confirmer votre demande de prêt
    me contacter par Mail: multicredit@outlook.fr
    Mr Jean-Philippe GOSSELIN
    Téléphone : +336 44 67 54 97 En car d'absence veuillez me laisser un SMS ou par mail
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design