Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

Cathy n'avait pas spécialement l'intention de publier un nouveau post, mais quand même, il faut l'avouer, un jour comme celui-ci se doit de rester gravé quelque part, avec un rappel annuel noté dans l'agenda pour toutes les prochaines années! 
En effet, aujourd'hui Cathy fête ses 4 ans de mariage.  
Bon, 4 ça fait petit, je l'accorde, mais mine de rien, on a quand même passé le cap des 3 ans. Et ce n'est pas peu dire ! Vous savez, les psys, les scientifiques, les conseillers conjugaux, et les couples mariés eux-mêmes sont tous tombés d'accord sur ce chiffre 3.

D'un point de vue purement scientifique, le couple est fait pour durer 3 ans. Pourquoi?
En replaçant l'être humain dans son cadre primitif de survie, il y'a un homme avec un gène qui lui dit: Reproduis-toi, vite vite vite, sinon la race humaine va s'éteindre.
Ensuite il y a la femme (la victime bien entendu) qui elle a un gène qui lui dit: couve pendant 9 mois pour perpétuer la race humaine. Beau projet tout ça. Je vous passe les détails des phéromones, des odeurs qui nous attirent, chargés de messages d'ADN qui eux disent: toi ma belle tu sens la compatibilité génétique à plein nez, viens là ma cocotte, on a des choses à se raconter sur l'oreiller...
Il faut obligatoirement un couple "fidèle" et "uni" car pendant que madame couve, il faut bien quelqu'un pour ramener les biftons et protéger les précieux gènes.
Quand l'enfant atteint l'âge de 3 ans, il est sensé pouvoir "survivre" car il est capable de marcher, d'attraper des victuailles et de les manger seul. La femme (la victime donc) peut donc se débrouiller toute seule avec son môme super indépendant, et monsieur en a fini avec sa mission génétique. Il peut aller voir ailleurs et reproduire ce schéma avec d'autres victimes jusqu'à ce que mort s'en suive.
Voilà pourquoi, génétiquement parlant, le couple ne peut durer que 3 ans.

Mais voilà, visiblement il n'y a pas que les hormones, les phéromones et les gènes qui sont en jeu. Là où certains irons chercher la petite bête en vous parlant de la relation de couple en terme de libération d'ocytocines et d'endomorphines, d'autres (pas forcément des sentimentaux et des rêveurs) vont parler d'AMOUR. 
Si on devait résumer, l'amour c'est ce qui reste quand les gènes ont fini leur programme de reproduction. C'est ce qui reste quand les sentiments ne sont plus forcément au rendez-vous, quand l'attraction se transforme en rejet (à modérer quand même), quand on se demande ce qui nous a pris de nous unir avec  notre conjoint!!!

L'amour, le vrai le pur, celui qui a besoin de la raison pour perdurer, celui qui n'est pas juste pétri de sentiments et d'hormones. C'est celui qui coûte le plus. C'est pour ça que passés 3 ans, quand l'aveuglement disparaît et que nous nous retrouvons l'un en face de l'autre en vérité, c'est pile ou face, ça passe ou ça casse. 
Deux choix s'offrent à nous: 
- Je ne ressens plus rien, il ne ressent plus rien, nous nous séparons et allons voir ailleurs si nous pouvons retrouver ce sentiment amoureux, si doux et si agréable.
OU
- Je ne ressens plus rien, il ne ressent plus rien, nous en parlons, nous en discutons longuement, nous faisons le point sur notre projet de vie, nous grandissons en acceptant de ne plus chercher à revivre nos premiers émois amoureux, et en acceptant qu'aujourd'hui les sentiments sont présents mais différents, et seront dorénavant plus vrais et plus purs. Nous évoluons, nous prenons l'autre comme il est réellement, même si plein de choses nous agacent. Nous faisons l'effort quotidien d'accepter l'autre dans sa différence, de devancer ses attentes (vu qu'on connait déjà bien toutes ses petites manies), de le rendre heureux même si ça ne nous botte pas plus que ça.  

Dans le premier cas: beaucoup de souffrances, de disputes vaines et infructueuses, une déchirure, et une vie par la suite qui ne sera qu'une course sans fin à la recherche du premier émoi amoureux.
Dans le deuxième cas: un peu de souffrance parfois, quelques disputes parfois mais toujours du dialogue, des demandes de pardon, des réconciliations, des efforts, des remises en question personnelles, des dépassements personnels, du bonheur procuré par le bonheur de l'autre.

Vous choisissez quoi vous?

Pour moi c'est tout vu, je choisis le défi d'une vie à deux, avec ses hauts et ses bas, car c'est dans cette vie que je crois qu'on peut s'épanouir. L'être humain doit se distinguer de l'animal, il ne peut pas indéfiniment répondre aux lois de la génétique. Il doit faire marcher sa cervelle et s'élever, voir plus loin que la chair.

Si je place devant vous deux couples sur un banc public : 
un couple de petits vieux qui se tiennent la main et regardent ensemble le paysage,
et un autre qui ne pense qu'à se bécoter, et dont la grande expérience buccolinguale semble indiquer qu'ils n'en sont pas à leur premier partenaire, et même que si ça continue ils vont passer à l'acte sur le banc devant tout le monde...
Lequel vous attire le plus? Le premier ou le deuxième?

Le premier couple en aura bavé pour vous faire rêver comme ça! Ce sont des héros!!
Quant au deuxième couple...ils auront beaucoup bavé aussi, mais pas tout à fait de la même façon!! ;) et ça fait pas rêver, pas du tout!

Voilà. Cathy a fait son speech et là vous dîtes: Aaaaa-men! héhé! Fin du sermon sur l'amour, l'Amour avec un grand A, le vrai, le seul, celui que nous devrions tous rechercher. Celui qui ne dégouline pas de sentiments baveux, celui qui supporte tout et vous rend plus fort, plus humain, plus digne, plus vrai, plus aimant tout simplement.


J'en profite pour vous recommander ce très bon livre 
"Une alliance pour la Vie" du père Angel Espinosa, conseiller conjugal et conférencier international, traduit par mes bons soins. J'en ai quelques uns en stock. Je vous le conseille vivement, autant pour vous qui êtes déjà en couple, que pour offrir à des fiancés. C'est plein de bons conseils. Vous pouvez me le commander directement en envoyant un mail ici sur mon adresse.
Prix: 12 euros + fdp (envoi lettre).
Si vous comprenez l'espagnol, allez voir les vidéos de l'auteur ICI

4 commentaires :

  1. Très intéressant tout cela.
    Je croyais que le grand CAP c'était les 7 ans!
    En tout cas c'est une évidence, une fois la phase "enfants" terminée, il faut trouver un nouveau départ c'est clair! Ici c'est le sport par exemple car je ne me vois pas couver éternellement.
    Et bon anniv de mariage!!!!!
    Porte Plume

    RépondreSupprimer
  2. bon anniversaire de mariage porte-plume! c'est pas mal non plus 7 ans! (mets ton adresse de blog quand tu publies un commentaire, c'est sympa pour faire connaissance!) à bientôt! :)

    RépondreSupprimer
  3. La voici : http://bobinesettissus.canalblog.com/
    ... pas habituée à Blogspot en fait car avec canalblog elle s'affiche automatiquement.
    Bon w end!!

    Porte PLume

    RépondreSupprimer
  4. Merci, oui avant de publier un commentaire, blogger demande de choisir dans un menu déroulant avec quelle identité on veut apparaître. Mais une fois que tu es enregistrée, après il le mémorise. Normalement! Bonne semaine et à bientôt!

    RépondreSupprimer

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design