Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives




- Dis, papa, c’est qui mon papa ?
- C’est moi, mon chéri.
- Mais alors, pourquoi j’ai deux papas ?
- Parce que ton papa aime ton deuxième papa, et que tes deux papas s’aiment tellement qu’ils se sont mariés, pour pouvoir t’élever ensemble.
- Mais pourquoi tu me dis que c’est toi mon papa ? Mon second papa, c’est pas mon papa ?
- Si, mon chéri, c’est ton papa, comme moi.
- Mais tous mes copains, à l’école, ils ont qu’un papa !
- Ton second papa, c’est ton papa, qui t’aime autant que moi, mais moi je suis celui qui t’a conçu.
- Ça veut dire quoi «conçu» ?
- Ça veut dire que ton papa a déposé dans le ventre d’une dame la petite graine qu’il porte en lui, et c’est comme ça qu’il t’a eu.
-  ? !
- C’est très difficile à comprendre quand on est petit, tu sais, mais bientôt on te l’apprendra à l’école, et tu verras alors que c’est simple.
-  Dis-moi, papa, c’est qui cette dame ?
-  Cette dame, c’est celle qui t’a mis au monde. C’est comme ça que tu es né.
-  C’est ça qu’on appelle une maman ?
-  Oui, mon chéri.
-  Mais alors c’est ma maman !
-  Oui, mon chéri.
-  Et pourquoi elle est pas avec moi, ma maman ? Elle m’aime pas ? Tu m’as dit que les parents qui aiment leurs enfants sont toujours avec eux, qu’ils les abandonnent jamais, même quand ils vont travailler. Elle m’a abandonné ma maman ? Elle travaille tout le temps ?
-  Tu sais, mon chéri, on peut aimer quelqu’un même quand on n’est pas avec lui.
-  Ça veut dire que tu aimes ma maman ? Mais alors pourquoi tu es jamais avec elle ? Tu es bien tous les jours avec mon deuxième papa, que tu aimes ? Peut-être que tu l’aimes pour de faux ma maman, mais moi je l’aime pour de vrai parce que c’est ma maman.
-  …
- Je pourrais voir une photo d’elle pour voir comment elle est ? J’aimerais la connaître ma maman. A l’école, j’ai plein de copains qui ont tous une maman. A la sortie, moi je les regarde les mamans : elles sont jolies, tu sais. La mienne aussi doit être jolie… J’aimerais tant qu’elle vienne me chercher !

J'ai reçu ce mail et je vous le partage, pour ceux qui ne l'auraient pas vu. Ceci est un dialogue fictif ayant pour but d'amener à réfléchir sur ce thème, en se positionnant du point de vue de l'enfant.

8 commentaires :

  1. Un adulte se positionne du point de vue de l'enfant avec ses pensées d'adulte pour faire comprendre aux adultes ce que pense un enfant s'il pensait comme un adulte qui pense que deux papas c'est horrible. Logique.
    Sinon, il y a les vrais enfants : http://www.dailymotion.com/video/xw4ke2_travaux-en-commission-audition-des-familles-homoparentales_news

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bien vu tous ces témoignages qui sont très humains et chargés d'intensité. Je note aussi qu'ils ne représentent pas tous les enfants en question. Et pour reprendre la phrase d'un Américain, élevé par deux mamans (décédées lors de son témoignage): "un enfant, tant que ses parents son vivants, n'osera jamais parler des problèmes qu'il a pu ressentir face à cette situation particulière, et qui plus est devant des caméras". On est en droit de se demander ce que pensent les autres. En 2012, une étude scientifique sérieuse a interviewé en long en large et en travers un échantillon nettement plus élevé, pour avoir une réponse plus proche du réel et plus complète sur l'impact sociologique de ces nouvelles familles. Voici le lien: http://www.alliancevita.org/2012/06/letude-de-mark-regnerus-us-sur-les-enfants-ayant-eu-un-parent-homosexuel/
      Ce scientifique dénonce les sondages faits sur de minuscules échantillons, et explique en quoi son étude est plus profonde et plus sérieuse. Les différences sont visibles entre des enfants dits de familles traditionnelles, et les enfants élevés par un couple homosexuel. Il précise aussi qu'on n'a pas le droit de se servir de ces chiffres pour changer une opinion politique, mais qu'ils peuvent servir pour une étude sociologique. Intéressant. Même si ça ne remplace pas un témoignage personnel, je trouve cela complémentaire et à ne pas négliger. Qu'en pensez-vous? Que disent ces chiffres sur le "paradigme de l’absence de différences" ? Sinon, pour reprendre votre expression, dans ce dialogue fictif, il n'est dit nulle part que deux papas c'est horrible. Il est plutôt question de l'absence de la mère qui peut être ressentie par l'enfant, et mal vécue.

      Supprimer
  2. Une étude contre une bonne quinzaine d'autres qui disent l'inverse...
    Un enfant peut être malheureux dans une famille homoparentale... comme dans n'importe quelle autre famille ! S'il y a une souffrance particulière aux familles homoparentales, celle exprimée par les témoignages, c'est celle du regard des autres.
    La loi ne va pas inventer les familles homoparentales, elles existent déjà et depuis longtemps. J'espère par contre qu'elle fera que dans quelques années des gens comme vous et tant d'autres regarderont enfin ces couples et ces familles sans préjugés et les verront pour ce qu'ils sont : des couples et des familles comme les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une étude approfondie et complète abordant tous les aspects de la vie, et portant sur un échantillon conséquent et non, comme le dénonce le scientifique, sur des minis échantillons comme on a pu le voir sur ces sondages de sources obscures...eh bien moi je préfère choisir la qualité à la quantité, excusez moi.

      Ensuite, l'histoire de la souffrance provenant du regard des autres. Je veux bien croire que c'est ce qui a été le plus difficile, mais en même temps, en se mettant dans une situation interdite, les parents ne pouvaient-ils pas imaginer la souffrance qu'allait subir leurs enfants? Ils vivent dans le monde des bisounours? Ils ont préféré leur désirs au bien être de leur enfant, c'est indigne. De la même manière qu'une femme qui met au monde un enfant à 60 ans, grâce aux prouesses techniques, ne provoque-t-elle pas une souffrance chez l'enfant qui est élevé par une mamie plutôt qu'une jeune maman comme la nature a décidé (avec intelligence) que ça devait se passer? et qui ne la connaîtra pas longtemps dans sa vie? On cherche quoi là? l'intérêt de l'enfant ou son propre intérêt? à quoi ça rime de vouloir repousser le droit naturel pour en créer un artificiel? Quel est le but? Montrer qu'on est supérieur à la nature? Qu'on peut jouer avec la vie? la fabriquer? Parce que le problème de fond soulevé par cette loi, c'est bien la fabrication d'enfants, l'instrumentalisation des femmes (et là on dit merci aux "ni putes ni soumises" qui se réveillent et se rendent compte de l'horreur qui se prépare avec la marchandisation des ventres. De toute façon, quand on ne respecte plus les lois de la nature, on ne se respecte plus soi-même et on en arrive à des aberrations de ce genre. Et croyez moi, les générations futures, voyant la nature reprendre le dessus, se rendra compte de la funeste erreur de notre génération, et les parents qui ont manifesté sauront éduquer leurs enfants pour qu'ils sachent toujours distinguer le bien du mal, le respectueux de l'irrespectueux,le naturel de l'artificiel, même s'ils auront à tolérer ces familles fabriquées pour ne pas leur causer plus de souffrance. Vous pourrez lutter longtemps parce que le combat n'est pas fini. Qu'on rende aux enfants le droit d'avoir un père et une mère. De quel droit leur enlève-t-on cela? C'est honteux. Quand je vois mon fils cette nuit, hurlant de douleur à cause de ses dents qui percent, et qui n'arrive pas à se calmer sur son papa, mais seulement contre le coeur de sa maman (qui lui rappelle sa vie intra utérine), dans ces moments là je me dis: qui peut remplacer une mère? personne! Sûrement pas un homme. Arrêtons de priver les enfants de ces choses élémentaires.

      Supprimer
  3. Vous reprochez donc à des parents de ne pas tenir compte du regard... qui est en fait le vôtre. Et si c'était votre regard qu'il fallait changer, plutôt que de s'attaquer aux familles des autres ? Des parents qui ont des enfants et qui les aiment font des choses « interdites » (comme s'il y avait une loi l'interdisant) et « indigne » ?
    Je trouve votre rancœur bien triste de la part de quelqu'un qui - d'après ce que j'ai lu dans ce blogue - se revendique pourtant de valeurs chrétiennes... Bien triste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est justement ma formation chrétienne qui me rappelle ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. Je pense avoir plutôt bien développé mon idée dans notre échange, avec des arguments qui tiennent la route, la science à l'appui, mais vous préférez ne pas les voir et vous attaquer à ma religion, c'est tellement plus facile. Mais ça ne me touche pas, on est habitués vous savez! Je préfère continuer à raisonner avec de vrais arguments, et avec des personnes honnêtes qui ne se cachent pas derrière un certain anonymat. C'est comme parler au mur c'est désagréable à force. En tant que Chrétienne, j'accepterai l'existence de ces familles en bonne intelligence, mais ne pourrai jamais approuver leur choix. Comme j'accepte les couples qui ne se marient pas et ont des enfants hors mariage, sans pour autant approuver; comme j'accepte une femme qui a avorté sans pour autant approuver son geste, etc. C'est ça être chrétien, c'est aimer l'autre sans pour autant approuver les mauvais choix qu'il fait, sans approuver ses erreurs. Ne me faites donc pas passer pour une nazie prête à mettre tous les "hors-normes" dans une chambre à gaz. Ce n'est pas ma façon de penser ni de faire, et j'abhorre ceux qui pensent ce genre d'horreurs, si toutefois ça existe. Je cherche juste l'intérêt supérieur de l'enfant, à qui je trouve ça injuste de retirer la possibilité de connaître la relation particulière que seul un père et sa fille ou une mère et son fils peuvent avoir, dans une altérité psychologiquement et affectivement bénéfique. Je parle donc d'une supériorité, en effet, dans un modèle traditionnel, par rapport à un modèle contrefait. Pardon si je vous choque mais c'est un fait, une réalité. La refuser c'est se voiler la face, c'est refuser une vérité qui blesse son égo ou son désir personnel. J'ai lu bcp de littérature à ce sujet, chacun y va de son petit mot sur le sujet. Certaines personnes savent mettre mieux que moi des mots sur ce thème, et s'y prennent peut-être avec plus d'habileté que moi. Je les admire d'ailleurs. Je vous invite à les lire. En tout cas je n'ai pas de rancoeur, ce n'est pas ça la rancoeur. J'ai une soif intense de justice et de défendre les plus faibles, ceux à qui on ne demande par leur avis dans l'histoire. C'est tout. Et je me battrai toujours pour eux.

      Supprimer
  4. Vous voulez voir une attaque contre votre foi, là où au contraire vous vous en détournez. La vie de Jésus n'est-elle pas le plus parfait exemple qu'il est parfois bon et nécessaire de se détacher du regard des autres ? que ce qu'on croit être la Loi n'est en fait ni vraiment celle de Dieu ni de la nature ?

    RépondreSupprimer
  5. Qui d entre nous, se souvenant de ses 7 ou 8 ans, aurait pu dire, "que mes parents soient homme et femme ou 2 hommes ou 2 femmes est indifferent" ? Les enfants qui souffrent d avoir des parents homosexuels ne pourront jamais l exprimer ! Car on leur donnera tord ! Comment peut on dire a des enfants, ta souffrance n existe pas ? Qui peut honnetement affirmer que d avoir des parents homosexuels n est pas une source de souffrance pour des enfants ? On parle de souffrance d enfants la !!!! Mais dans ce pays, Il y a bien longtemps que la souffrance des enfants est niee. L enfance maltraitee est occultee. Ce n est donc pas une nouveaute que les droits des enfants sont bafoues.

    RépondreSupprimer

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design