Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

Je viens de visionner une vidéo qui circule depuis quelques temps sur le net et j'ai voulu la partager avec vous, et si vos neurones sont connectées, on pourrait échanger là-dessus. Je n'ai aucun parti pris, j'aime m'informer et partager. Le lien ICI. Je n'ai pas l'autorisation de l'auteur pour l'intégrer dans la page, désolée.

Je suis sensibilisée depuis longtemps, pour ne pas dire depuis toute petite, sur les thèmes de la manipulation médiatique (pas seulement dans le JT, les journaux, et les revues, mais aussi dans tous les dessins-animés et films qu'on peut voir). Sensibilisée aussi à la question de l'argent-roi dans notre monde, et toutes les inhumanités qui peuvent en découler.
Mes parents et grand-parents ont toujours eu les idées bien claires à ce sujet, et nous ont donné un outil pour vivre avec la même clairvoyance : le sens critique. Tout ce qu'on voyait ou entendait était souvent passé par un bon décryptage après coup. 

Nos sens sont toujours en éveil, et nous sommes capables de capter dans n'importe quelle information, n'importe quel film, n'importe quel discours, le mensonge qui se cache derrière. Nous ne sommes pas omniscients donc nous ne pouvons pas savoir quel mensonge, mais nous savons qu'il y'en a un, et ça permet déjà de nous mettre en alerte, et par conséquent, de nous mettre en quête de vérité.
Plus les années passent, plus ce sens critique s'affine (ma naïveté s'estompe) plus mon radar marche, et là en ce moment, autant vous dire qu'il marche plein pot. L'idée que d'autres gens décident pour moi me révolte de plus en plus, et d'autant plus que c'est fait de façon insidieuse, sans effet d'annonce.

J'ai longtemps refusé l'idée de complot mondial ou de fondation d'un nouvel ordre mondial...Aujourd'hui je commence à me poser des questions. J'ai du mal à croire qu'une poignée de gens puissants tirent les ficelles de notre monde. Et pourtant...c'est peut-être vrai. J'en suis encore à ce stade là, sans réponse.

Quel rapport avec la santé me direz-vous? J'y viens!

Ces dernières années, j'ai eu l'occasion de comprendre comment les laboratoires de santé réussissaient à nous manipuler pour mieux vendre leur marchandise. Au début je pensais qu'on voulait voir le mal où il n'était pas, que c'était juste de la paranoïa. Aujourd'hui je sais que le monde n'est pas régi par des normes éthiques, mais par l'argent, donc rien ne me surprend plus en matière de mensonge et de tromperies. 

L'histoire du fameux vaccin contre la grippe H1N1, acheté en trop grand nombre par Roselyne Bachelot, et vanté comme indispensable pour enrayer l'épidémie... ça a été ma première révolte, et non je ne me suis pas fait vacciner, alors que j'étais en liste prioritaire avec mon bébé pour le faire. 

Moi? Un rat de laboratoire? JAMAIS! Je préfère en chier avec une bonne grosse grippe, je préfère prendre le risque même pour mon bébé, parce que c'est la vie, et qu'aujourd'hui on peut quand même espérer s'en sortir mieux qu'il y'a 80 ans...Oui, j'ai préféré refuser ce vaccin pour lequel nous n'avions aucun recul pour constater d'éventuels effets indésirables.

(je ne ferai pas la longue liste de tous les autres scandales que vous connaissez déjà, comme le Mediator et la pilule 3ème génération aujourd'hui...)

Le temps a passé, j'ai eu un deuxième enfant. Puis l'heure des vaccins est arrivée. Moi, toujours confiante dans ma pédiatre, j'ai laissé vacciner mon petit, comme pour la première. Mon seul refus concernait celui de l'Hépatite B. Un exemple proche de ma famille m'avait montré la dangerosité de ce vaccin, ce qu'il pouvait déclencher comme maladie, et en l'occurrence c'est un ami d'alors 13 ans qui, rapidement après ce vaccin, a commencé à développer une sclérose en plaque. Les symptômes visibles sont apparus à une vitesse fulgurante, et la progression de la maladie aussi. 6 mois après il était presque complètement aveugle. J'ai ce traumatisme en moi, gravé à jamais, et il était évidemment hors de question que je reçoive ce vaccin (obligatoire pour les professions médicales ou médico-sociales), ni pour mes enfants. Je l'avais exprimé pour ma première, je l'ai refusé aussi pour mon deuxième. Le jour du rappel de vaccin, je ne sais plus lequel d'ailleurs, au moment où la seringue était prête et la pédiatre sur le point de piquer mon fils, elle me dit: "ah mais au fait, celui là contient aussi le vaccin contre l'hépatite B"...

Je ne le savais pas, je lui avais pourtant bien dit que je n'en voulais pas, mais par habitude elle me l'a prescrit. Je me suis sentie prise au piège, je ne savais plus quoi dire. "On pique ou pas?"
"Ben ... oui ..."

Je m'en suis voulu à mort après coup, et puis aujourd'hui encore. Pourquoi j'ai dit oui? à quoi ça va servir? Et s'il était porteur d'une maladie, ça ne ferait qu'avancer ce moment tant redouté en déclenchant, déjà, cette maladie.

à partir de ce moment, j'ai commencé à me poser des questions. J'ai une amie qui dans son enfance n'a reçu qu'un vaccin obligatoire (DTP). Pour le reste, son médecin de famille, dans le coup, a tamponné le carnet de santé comme si elle avait reçu tous les autres. Là je vous avouerai que je trouve cela beaucoup trop risqué, et pas très prudent, ni de la part des parents, ni de la part du médecin qui se met quand même dans l'illégalité en rédigeant un faux.

doctissimo
Suite au BCG de ma grande, en avril 2012, dans les mois qui ont suivi, elle a développé un gros bubon, comme un furoncle, sous la peau, à l'endroit du vaccin. (Une bécégite en fait) J'étais prévenue donc je me disais que c'était normal et c'est tout. Sauf que ça a duré tout l'été, puis la rentrée, l'automne...Maintenant, nous sommes début 2013 et elle a encore cette horrible trace, comme une cicatrice, et je me demande dans combien d'années cela s'estompera. C'est encore bien violacé.
Elle avait tellement mal quand on la touchait, qu'on l'habillait, qu'on la lavait, qu'elle avait pris l'habitude de serrer son bras contre son buste de façon à se protéger. Et même quand il n'y avait plus de bouton, mais juste la trace, elle gardait ce réflexe de ne pas se laisser porter sous les aisselles et pleurnichait. 

Une semaine après sa rentrée, elle a commencé a tomber malade, et ça n'a pas cessé pendant 3 mois. Une semaine bien, une semaine malade, et puis tant qu'à faire, elle refilait des microbes à son petit frère. Je passais ma vie chez la pédiatre, et j'y allais souvent en urgence d'ailleurs.

Normal me direz-vous.

Normal parce que je l'ai toujours gardée, elle n'a pas été beaucoup en collectivité (juste la ludothèque et le parc). 

"Normal. Elle fait ses immunités!"

Eh bien non! Je me suis réveillée! Je me suis dit que ce qu'on nous fait passer pour quelque chose de normal en fait ne l'est peut-être pas. On s'habitue à voir nos enfants tout le temps malade. C'est normal. 
Une bronchiolite? C'est normal, tous les bébés en ont. 

NON CE N'EST PAS NORMAL! Ce n'est pas normal d'être malade, tout le temps malade en tout cas. Le corps, quand tout va bien, est suffisamment fort pour se défendre contre les microbes. Au pire tu fais un pic de fièvre, tu es enrhumé, mais 24h après ça passe et tu t'en remets. Dans le cas des virus c'est différent. Mais  pourquoi un virus fait-il des dégâts chez les uns et pas chez les autres? C'est bien que nous avons des moments où nous sommes plus exposés, ou plus faibles, que d'autres? D'où vient cette faiblesse? Pourquoi nos immunités sont basses? à quoi est-ce lié? Pourquoi ne prenons-nous pas la peine d'optimiser nos défenses, de manière naturelle, plutôt que d'attendre d'être faible et de se chopper la première cochonnerie qui passe?

Oui, je viens de me réveiller, je viens de prendre conscience de certaines choses. De la façon de fonctionner de la médecine généraliste. Soigner un symptôme ce n'est pas soigner la cause du mal. Le mal finira donc par revenir irrémédiablement. 

Pour mes petits j'ai fait l'effort d'aller voir un homéopathe. Pas n'importe lequel, il m'en fallait un bon. Il avait fait des miracles sur deux de mes petits cousins, alors j'ai dit, aujourd'hui je n'ai plus rien à perdre, à part un peu d'argent, c'est pas donné malheureusement. 

Depuis, j'ai un traitement homéopathique à donner à chacun. 1 mois sans tomber malades. Miracle! En tout cas en ce qui concerne les bronches. Car la puce vient de me refaire une otite (de celles qui ne font pas mal et que l'on découvre un peu par hasard à chaque fois!). Il faudra donc que je surveille ça car ça m'a l'air récurrent comme problème. L'homéopathe rajoutera quelques trucs et si ça marche aussi bien que le traitement pour les bronches, je serai ravie!
Pour le petit, c'est un traitement préventif pour l'éviter de refaire une bronchiolite. Je n'avais pas prévu qu'il percerait 4 molaires d'un coup et se prendrait une infection dans l'oeil, qui virerait à l'otite...Donc là aussi, je pense qu'il y'a des choses plus ou moins contrôlables, et d'autres pas. Mon soucis actuel c'est que mon homéopathe est tellement demandé que je n'arrive pas à le joindre quand j'ai des urgences comme ça. Alors j'accepte ce que me donne le docteur ici, mais j'aimerais pouvoir arriver à tout soigner, ou presque tout, de manière naturelle. 

Pourquoi je vous parle de ces traitements?

Parce qu'après avoir consulté chez ma pédiatre pour cette infection à l'oeil et l'otite, il se trouve qu'elle m'a avoué qu'elle aussi faisait de l'homéopathie "avant". En 3 ans et demi, c'était la première fois qu'elle me disait cela. Mais pourquoi diable prescrit-elle donc autant de médicaments chimiques s'il y'a d'autres solutions sans effets secondaires néfastes pour le corps? Je ne sais pas. Enfin, si, j'ai un élément de réponse. 

Les laboratoires pharmaceutiques font du démarchage, vont voir chaque médecin pour leur vanter les bienfaits de leurs médicaments. Il vous est peut-être arrivé de rencontrer l'un de ces commerciaux avant ou après votre rendez-vous médical. 
Suivant la marque, certains sont plus généreux que d'autres. Ils offrent des avantages en nature très sympas, qui vont du simple ordinateur à la croisière avec formation médicale intégrée pour en savoir plus sur les médicaments fabriqués dans cette firme. 
Alors si tous les médecins ne sont pas des "vendus", à la solde des laboratoires pharmaceutiques, il faut quand même être au courant de ces pratiques qu'ils ne vont pas crier sur les toits, et rester toujours méfiants. 


Beaucoup de médecins aujourd'hui ne vous parlent même plus, ils regardent votre gorge, posent deux ou trois questions, et commencent à tapoter sur leur clavier, ou à griffonner leur prescription sur l'ordonnance, et 10 minutes plus tard, à peine: "Voilà, ça fera 23 euros madame". 
"Euh, oui mais j'ai quoi au final?"
Ils vous répondent vaguement, de façon à ce que vous sortiez de là sans savoir vraiment ce que vous avez, ni pourquoi on vous donne tel ou tel médicament. 

Aujourd'hui j'arrête de rentrer dans leur jeu. Je pose plein de questions et je me fais expliquer une ou deux fois, jusqu'à ce que j'aie bien compris. Je les force à prendre du temps pour moi et je leur demande s'il y'a des alternatives plus naturelles. En insistant, on arrive presque toujours à leur faire changer la prescription.

L'homéopathe m'a mis en garde contre les vaccins, les non obligatoires (dont nous ignorons d'ailleurs qu'ils ne sont vraiment pas obligatoires!). Il m'a expliqué que le cas de ma fille, qui faisait bronchite asthmatiforme sur bronchite asthmatiforme, était un cas typique, et il passe son temps à soigner des enfants comme elle (dont mes petits cousins). Il m'a expliqué comment le BCG, d'ailleurs non obligatoire aujourd'hui, a bousillé son système immunitaire et comment, de ce fait, son corps réagissait n'importe comment face à l'attaque de microbes ou de virus. La réaction était disproportionnée par rapport à l'élément qui l'avait contaminé. Ce n'était donc pas normal, et il était temps qu'on arrête ce cercle vicieux. Son traitement fonctionne et je suis vraiment contente. Il durera 3 mois, histoire de passer l'hiver sans encombre. On le réajustera si besoin. Aux orties la Ventoline et le Flixotide comme traitement de fond.

Concernant les vaccins

Ce médecin homéopathe m'a montré une étude scientifique américaine, publiée dans le JIM (Journal international de médecine). J'ai pu lire et constater que d'après ces études, rien ne prouvait que le vaccin empêchait réellement la maladie d'arriver. Ils ont fait des recherches sur deux grands groupes: sur une population non vaccinée (type Amish) et sur une population hyper vaccinée. Comme nous les Français. En effet, c'est bluffant. Les non vaccinés ne sont pas plus malades que les autres, et inversement, les hyper vaccinés ne sont pas moins malades que les autres...CQFD ! En résumé, vacciné ou pas, si tu dois te chopper une saleté, tu te la chopperas. 

Alors? Si cela est vrai, pourquoi la France est le pays qui vaccine le plus et si tôt? Si aucune preuve de leur efficacité n'a été prouvée...

La seule logique est celle du fric, qui comme je le disais au début, régit ce monde. 

Welcome dans le monde corrompu de la santé !

Même si la décision n'a pas été facile à prendre, à cause de la pression sociale et la pression de ma pédiatre ou des médecins en général, je ne ferai plus aucun vaccin à mon fils. Il en sera dispensé, jusqu'à nouvel ordre. Pour ma fille, c'est trop tard, le mal est fait, on va tenter de "réparer" comme on peut.
Pour les prochains enfants, ce sera niet. Juste ceux qui sont obligatoires, le DTP (dyphtérie, tétanos et poliomyélite). Mais je ne veux rien décider seule, je demanderai toujours conseil à mon homéopathe. C'est lui le médecin, et lui n'est pas un "vendu", je pense donc pouvoir lui faire confiance.

Personne n'étant parfait, je garde un oeil ouvert quand même. Je n'aime pas suivre des gens aveuglément. 

Attention! Je ne suis pas en train de dire qu'il faut diaboliser TOUS les vaccins et n'en faire aucun, je dis juste qu'il faut distinguer ce qui est vraiment nécessaire de ce qui ne l'est pas forcément, tenir compte de l'âge, laisser les bébés se faire leurs propres immunités avant de leur injecter des vaccins. Il faut être prudents, ne pas tout suivre aveuglément mais se renseigner sur des alternatives ou d'éventuels reports de vaccin. Demander l'avis de médecins qui ont une position officielle sur ce sujet. Etre vigilants et tenir compte que l'information que reçoit le médecin peut-être erronée, trafiquée et qu'elle ne répond peut-être qu'à une logique économique, et non réellement médicale. Beaucoup de données donc à prendre en compte avant de prendre une quelconque décision. 

Mais surtout, ne plus jouer les moutons de Panurge dans ce domaine...comme dans beaucoup d'autres. Rester en alerte pour détecter d'éventuelles tromperies, afin de ne plus être des rats de laboratoire ni des victimes. 
L'argent et le pouvoir rendent les gens inhumains, et ils s'en fichent royalement de savoir que votre enfant développe une maladie grave à cause de leur médicament. Au pire ils risquent une amende ou un dédommagement  mais ça ne les empêchera pas de dormir sur leurs deux oreilles et de piquer une tête dans leur piscine d'intérieur chauffée. 

Cette vidéo dont je vous parlais au début, dénonce un certain nombre de choses, tant dans le domaine de la santé que de la politique, la société, le fameuse "crise"... Je me suis procurée leurs livres et je vous en ferai part dès que possible. Je suis méfiante, donc je ne prendrai pas tout ce que disent ces deux auteurs pour des vérités absolues, cependant je tiendrai compte des informations qu'elles transmettent et verrai quoi en penser. 


Et vous? Quelles est votre expérience? Qu'avez-vous remarqué dans ce domaine? Faites-vous entièrement confiance dans la médecine française ou êtes vous méfiants? Avez-vous des craintes? des questionnements?



4 commentaires :

  1. je suis totalement d'accord là dessus ..tu nous diras ce que tu trouves comme révélations ..de mon coté je suis en train de lire le très bon livre "les mensonges de l'histoire" de Pierre Miquel ...et puis je me méfie toujours, j'ai des antennes ..et dans un domaine un peu plus "léger" ça marche aussi pour le tapage qu'il y a sur certains films ..plus on en parle, plus le film est nul ...ahhh le marketing ;.D !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai, tu dois en connaître un rayon sur les ficelles du marketing! On constate en effet cela à tous les niveaux, dans tous les domaines. Gardons bien nos petites antennes, ça ne pourra que mieux nous servir pour éviter de se faire avoir.

      Supprimer
  2. perso je fais vacciner mes enfants pour es vaccins obligatoires... si les maladies ne sont plus là c'est justement parce que tout le monde est vacciné. Apres les effets secondaires existent, mais ils sont notés. Regarde la rougeole, il n'est pas obligatoire, et du fait que beaucoup ne vaccinaient pas, elle est revenue en france il y a de cela quelques temps.
    Par contre, idem, les non ibligatoire je regarde. J'avais parlé du vaccin varicelle, et gastro à mon pediatre, il était contre. Mais pas pour les autres.
    Je te rejoins par contre sur le fait que nous sommes manipulés, à nous de faire la part des choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton témoignage. Je ne sais justement pas si cette histoire, comme quoi le fait que tout le monde soit vacciné fait qu'une maladie n'existe plus, est 100% vrai. Les scientifiques ont l'air de ne pas être tous d'accord avec cette théorie. J'ai hâte d'avoir les bouquins pour en savoir un peu plus...Et puis je vais continuer mon enquête. Je voudrais arriver à démêler le vrai du faux et pouvoir décider en connaissance de cause. à l'heure actuelle, je m'en remets à l'avis d'un pro, mais comment savoir si c'est le bon avis ?

      Supprimer

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design