Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

de la fièvre, forte fièvre, le nez qui recommence à couler, mal à la gorge, tous les symptômes d'un bon rhume voire une grippe.

Et cette satanée oreille qui fait mal, qui fait mal...

Ma puce côté santé, on repassera. 

Depuis le traitement homéopathique contre la bronchite, je dois dire qu'il n'y a eu aucune rechute depuis sa dernière fin novembre.

J'ai envoyé bouler flexotide et ventoline, les antibios aussi, et place à la médecine naturelle. 

Je découvre un nouveau monde, mais mon angoisse de mère est toujours là dès qu'un de mes enfants commence à tomber malade. J'ai toujours eu le réflexe de l'appel d'urgence à 8h30 pour avoir une place d'urgence dans la journée chez ma pédiatre. J'ai donc toujours eu la chance d'être prise dans les heures suivant mon appel. De quoi limiter le stress et être rassurée.

De la chance? Dans certains cas oui, mais je commence à me dire que mon réflexe n'était pas super bon. Cette année, dans mes voeux j'en parle d'ailleurs, j'ai décidé de ne pas céder à la tentation du médecin généraliste ni à la médecine traditionnelle non plus, pour faire place à une médecine plus douce, plus respectueuse du corps et de son système immunitaire.

Une découverte. Même si étant petite, j'ai connu les tisanes de thym, de verveine, de mauve bref, tout ce qui pouvait soigner un rhume ou un mal de gorge par les plantes. Mais ça n'allait pas plus loin. Dès que ça se compliquait, on consultait, et paf, on revenait avec nos antibios.

Si donc ce problème de bronchite chronique et asthmatiforme semble être définitvement solutionné, il y a ce nouveau problème: les otites. 
Là en l'occurrence c'est une otite céreuse, de celles qui font perdre 30% d'audition.
Donc contrairement à mon billet où je me plaignais que ma fille ne m'écoutait pas et qu'elle entendait ce qu'elle voulait (surtout certains noms de jeux ou de bonbons), je pense qu'il y'avait déjà un soucis et qu'on ne l'avait pas encore diagnostiqué à ce moment-là. Elle ne s'en plaignait pas du tout d'ailleurs.

Bref, depuis que l'ORL l'a auscultée, il a détecté cette otite céreuse, et a prescrit de l'Aerius, un sirop qui, depuis que j'ai lu la notice, semble n'avoir rien à voir avec ce qu'elle a, mais soit, on est censé faire confiance au monsieur diplômé. 
J'ai lu que c'était un traitement pour rhinite allergique. Alors oui elle a le nez qui coule, mais comment sait-on si c'est d'origine allergique ou si c'est infectieux? Aujourd'hui c'est plutôt infectieux, il faudrait donc changer de sirop car ce truc n'apporte rien dans son cas.
Et surtout, quel rapport avec le liquide qui reste coincé derrière ses tympans et ne s'évacue pas naturellement?

Récemment, ma tante qui est orthophoniste m'a fait passer un petit livret avec une tête de clown. Ce sont des exercices de la mâchoire qu'elle fait faire pour aider le liquide à s'écouler naturellement. Déjà, je me dis: il y'a donc des solutions naturelles pour soigner cette otite. 
Nous faisons donc ces exercices, avec un peu de difficulté, car ma puce ne comprend pas bien le truc de bailler en avançant la mâchoire du bas jusqu'à ce que ça fasse un petit clac dans les tympans.

Patience! On va y arriver!

Autre solution trouvée sur le net, et visiblement expérimentée sur beaucoup d'enfants. Je tente donc aujourd'hui cette recette de grand-mère, consistant à faire cuire (à la poêle ou au micro-ondes) l'équivalent de deux cuillers à dessert d'oignon grossièrement haché (surtout sans corps gras!!), de les mettre bien chauds dans un petit linge fin, de replier ce linge et de le coller sur l'oreille concernée (ou les deux comme j'ai fait, dans le doute) le tout maintenu avec un bonnet à oreilles permettant de tenir les "tampons d'oignons" collés contre les oreilles.
Pour plus d'explications sur le comment du pourquoi et la technique en photos, c'est ici.
La vapeur dégagée par l'oignon chaud se répand dans l'oreille, désinfecte tout sur son passage, et fluidifie les sécrétions coincées derrière le tympan.

Test fait, et sincèrement approuvé. Elle s'est assoupie, et une demie heure plus tard, elle avait retrouvé des couleurs, semblait déjà mieux, et à la question: "est-ce que ton oreille te fait encore mal", elle m'a répondu que "non, j'ai plus mal à l'oreille", avec un grand sourire. Bref, un truc de grand-mère qui marche. Je note dans mon calepin, et je partage ici l'expérience positive.

Je tâtonne, je me renseigne. En parallèle j'ôte les laitages et les farines blanches, pain blanc, blé. La liste est un peu plus longue que ça, vous le verrez sur la même page où ils expliquent le truc de l'oignon. Pourquoi ôter cela de l'alimentation le temps de la maladie? Parce que ces ingrédient là épaississent les sécrétions au lieu de les fluidifier. Donc c'est un arrêt temporaire, bien entendu, et nous verrons si cela marche bien.
à la place, je lui fais boire une bonne tisane de thym maison (antiseptique naturel), additionné d'un jus de citron et d'une cuillère de miel de sapin. Voilà.

Pour l'instant ça dort. Je ne vais pas spécialement lutter non plus contre la fièvre, toujours en suivant les conseils et les explications sur ce site, et laisser le corps faire son travail d'auto-défense.

Je garde un oeil, bien sûr, et si je vois que tout cela se complique, j'irai consulter dare-dare, y compris aux urgences s'il le faut, jsuis pas dingue non plus.

Bon, et vous c'est quoi tous vos petits trucs, vos astuces naturelles? Qu'avez-vous déjà testé? Qu'est-ce qui marche à coup sûr? Contre quoi troquez vous les médecines chimiques imposées par votre médecin?






4 commentaires :

  1. Merci Stephix pour cet article qui confirme ce que je pense depuis longtemps. Je suis aussi persuadée que la médecine naturelle peut aider pour bien des choses, et que prescrire sytématiquement des médicaments n'est pas forcément ce qu'il faut faire. Depuis août dernier, mon fils a eu 4 fois du céléstène parce qu'il toussait beaucoup. Depuis novembre, il est sous flixotide, matin et soir. J'aimerais trouver une autre solution, mais dès que l'on stoppe il se remet à tousser, énormément, et ça l'épuise. Je suis étonnée pour l'aerius. Loulou en a eu aussi, mais pour sa toux! J'aimerais aussi limiter le gluten comme j'en ai parlé une fois, mais pour l'instant je n'ai pas trouvé le temps (ni le courage) de changer notre alimentation. Quand au lait de vache, il a été remplacé depuis plusieurs mois par du lait de riz enrichi en calcium. Pas de différence flagrante, mais il faut dire qu'il continue à manger d'autres laitages notamment à la cantine ... A suivre donc, mais si tu as d'autres plans comme ceux-là, moi je suis preneuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'avoue que ce n'est pas évident de changer nos habitudes, nous sommes à la fois conditionnés (on a toujours fait comme ça) et puis pris par mille et une choses et donc pas le temps de vraiment se poser pour réfléchir à tout ça. Pourtant ça vaut le coup. Promis je te tiens au courant pour la suite de mes expériences! Mais pour la toux, franchement l'homéopathie c'est top. Mais pas celle toute prête qui coûte un bras. Demande conseil à un vrai homéopathe.

      Supprimer
  2. Là tout de suite je lutte plus, là c'est en mode antibio sans pénicilline, je feuilletterai tous les liens quand j'aurai terminé ma cure de medocs (nan mais pour de vrai j'aime pas les medocs, moins j'en prend mieux je me porte)(mais j'ai cru mourir avec mon dernier oedème, donc medicament et j'obeis aux medecins)
    en tout cas si le truc des oignons marche pour les otites je suis preneuse, ma derniere date de décembre, et c'est pas la dernière à mon avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non mais c'est sûr que quand ça atteint ce niveau, ça sert à rien de faire ses petites mixtures, faut passer par du plus lourd! ma pauvre! En tout cas quand tu auras fini, tu pourras déjà rebooster tes immunités avec l'huile essentielle de pépin de pamplemousse (antibiotique naturel) et ça a bien d'autres vertus aussi. J'ai trouvé un truc en magasin bio qui regroupe HE pépin pamplemousse + thym + propolis. ça m'a bien requinqué après ma période de crise où tout le monde tombait comme des mouches à la maison, moi comprise. Et puis pour l'otite, ouais, j'ai refait une séance ce soir et ça l'a soulagée. Son nez ne coule plus non plus. Si ça guérit sa rhinite en plus c'est top! Je sais pas si c'est lié. Et puis bien nettoyer le nez, même pour nous les grands, c'est la garantie de passer un bon hiver.

      Supprimer

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design