Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

Nous, parents, sommes parfois confrontés à de dures réalités, beaucoup de souffrances quand nous perdons un enfant, et ce quelque soit son âge, qu'il ait quelques jours ou semaines de vie intra-utérine, ou qu'il soit déjà grandet. C'est une affliction dont on ne peut mesurer sa profondeur et son épaisseur si on ne l'a pas vécu. 

Je ne suis pas allée chercher ce témoignage, mais comme tous ceux que je publie dans cette rubrique, ils se présentent à moi - internet est une source de trésors - et j'aime vous partager ceux qui me touchent le plus.

Ici c'est l'histoire de ce jeune couple Jason et Marie Taylor, jeunes mariés, heureux de pouvoir fonder une famille. Rapidement le jeune femme tombe enceinte, et ils découvrent que ce sont des triplés. Les photos du ventre qui grossit défilent mois après mois, ils sont heureux. Nous sommes tous passés par là, et nous pouvons imaginer le sentiment qui les envahissaient dans ces précieux moments. 

à 22 semaines, de façon tout à fait imprévue, la jeune maman accouche de ses triplés. La médecine peut arriver à sauver des prématurés de 24 semaines, mais malheureusement pas en-dessous de cet âge. Ils sont pourtant sains, mais ils ne peuvent survivre hors du ventre de leur mère. 

Pendant les 4h de vie qu'ils auront, leurs parents immortaliseront ces moments, douloureux moments, avec quelques photos. Ce sont leurs enfants, cette petite fratrie qui, malgré leur petitesse, leur extrême fragilité et leurs quelques heures de vie, leur auront apporté malgré tout de la joie. La joie d'être parents. La joie d'enfanter. La joie dans la douleur, c'est possible.

Pendant ces 4h, ils leur auront donné de l'amour, des câlins, des bisous, de la tendresse, des mots doux, ils leur auront offert le beau cadeau du baptême. 

Ce que j'aime dans ce témoignage, bien loin du simple pathos morbide, c'est de voir ce que l'amour peut déclencher en nous, ce miracle, cette force, dans des moments aussi tristes que ceux-là, car arriver à éprouver de la joie dans la souffrance, c'est le miracle de l'amour. Leur foi leur donne aussi cette force pour continuer à contempler leurs enfants, les accompagner dans leur courte existence, sans rejet, sans se voiler la face, sans se cacher de ce qui arrive. à l'heure où beaucoup de personnes auraient préféré ne pas "voir" pour mieux "oublier", pour ne pas passer par ce chemin de croix qu'est le deuil. Eux ont réussi à rendre belle et profonde une situation dramatique. C'est ce qu'ils ont voulu partager avec nous en nous faisant rentrer dans leur intimité.

L'amour transcende bien des choses. Il rend beau ce qui est laid, il rend fort ce qui est faible, il rend joyeux ce qui est triste. 
Cela me rappelle cette longue litanie de St Paul sur ce qu'est l'amour et qu'on entend si souvent dans les mariages.

Merci Marie et Jason, pour votre témoignage d'amour et de foi. Oui, la vie est sacrée, vos enfants ont été aimés de leur conception jusqu'à leur fin sur terre. Ils sont aujourd'hui au Paradis, et veillent sur vous, vos petits anges d'amour. Vous avez en vous l'espérance que vous les reverrez un jour.

En mémoire de Bernadette, Adam et Christine. 


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design