Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives


Un mouvement inspiré de la non-violence de Gandhi est né il y'a une semaine. Le 15 avril précisément.
Des jeunes, pour la plupart étudiants, souhaitent manifester leur désaccord avec le projet de loi Taubira. Ils défendent pacifiquement les valeurs de la famille, refusent qu'on prive volontairement un enfant d'un père ou d'une mère, et refusent qu'on légalise un jour les mères porteuses en France.  

Sur leur page on peut lire ceci:

"Nous sommes les Veilleurs. Nous venons en paix défendre le droit des enfants à avoir un père et une mère.

Face à la disproportion des moyens utilisés par le gouvernement pour réprimer la résistance à la loi Taubira, rassemblons-nous en force non-violente irrépressible."

Tout a commencé sur la place des Invalides à Paris. Ceux qui avaient manifesté dans la journée ont voulu finir leur journée dans le calme et se sont donnés rendez-vous là. Un rendez-vous organisé quelques heures auparavant et dont l'invitation a fait venir beaucoup de jeunes. Une centaine. Pas mal pour un début. Le mouvement se propage maintenant comme une mer d'huile à toutes les villes de France. Touchés par la profondeur et la beauté de cette non-violence, d'autres jeunes veulent participer dans les villes où ils résident.

Ce mouvement est une façon de se faire entendre par le Président de la République. Fatigués que ce dernier méprise les millions de manifestants venus à différentes reprises à Paris, sacrifiant nombre de dimanches et soirées et payant de leur poche chaque coûteux trajet, sans jamais provoquer un quelconque intérêt ou un geste de la part de celui qui avait promis de rassembler les Français...Ces jeunes ont compris que faire du bruit et s'agiter ne servirait à rien, vu que le président est manifestement sourd, et que toute violence ne pouvait aboutir à quelque chose de bon. La preuve en a été donnée lors des différentes échauffourées perpétrés par des extrémistes, des radicaux ou juste des gens qui n'en pouvaient plus d'être ignorés et qui ont pensé que taper ou réveiller des élus chez eux serait productif. Loin des casseroles et des vuvuzelas des manifestations en journée, eux préfèrent méditer des textes philosophiques : Peggy, Bernanos, Aragon, La rose et le Réséda, Jean-Paul II etc. 
Ils sont assis, calmes, silencieux, une petite bougie devant eux. Deux jeunes leur parlent avec un porte-voix.


ils nous exhortent à la résistance et à la paix intérieure, pendant que nous chantons doucement « l’espérance ». Malgré le nombre, l’ambiance est plus sereine, plus unie qu’hier soir. Certains montrent des portraits de Gandhi imprimés sur des feuilles de papier."




Le chant de l'espérance est un chant tiré du répertoire scout. Sa simplicité et sa beauté remettent du baume au coeur quand on l'entonne, et encore plus quand on est vraiment nombreux à le fredonner. Tout le monde, quelque soit son milieu, son origine, sa religion, ou sa situation de vie peut le reprendre en chœur. Vous pouvez l'entendre sur cette vidéo ou lire les paroles ici.

"Même le plus noir nuage 
A toujours sa frange d'or"

Ils ne cherchent pas la gloire, ils ne demandent rien pour eux, ils veulent juste qu'on rétablisse une certaine idée de justice et d'égalité. Oui, parce que l'égalité ne consiste pas à créer de nouvelles inégalités, sinon il y'a un problème. Au nom de l'égalité, on veut priver des enfants de l'intimité d'un papa ou d'une maman ? De quel droit peut-on faire cela ? C'est déjà assez dur et blessant quand ce sont les aléas de la vie qui créent ce manque, alors pourquoi vouloir le provoquer ? Parce qu'on a un fort désir d'être parents? Si ce désir est bien naturel et compréhensible, peut-on créer d'emblée une amputation dans la filiation ? Ce n'est pas le plus juste pour l'enfant. Il faut parfois, et je sais que c'est dur, très dur, renoncer à ses désirs pour un bien supérieur, celui de l'enfant. C'est courageux et honorable. Jean-Pierre le sait pour être passé par là et avoir fait ce renoncement. Il a trouvé d'autres manières de rendre sa vie féconde.
Les veilleurs, vous allez en entendre de plus en plus parler, sauf si les médias s'évertuent ENCORE à censurer ces initiatives qui naissent de partout et sans arrêt pour dire non à cette loi qui crée des injustices plus grandes que celles qu'elle dénonce. L'AFP était présente et n'a encore rien relayé auprès des médias. C'est étonnant. Les bonnes actions circulent moins vite que les mauvaises dans la presse. Ils pensent que ce n'est pas un scoop.



Les veilleurs - leurs armes: une bougie, un chant, une grande unité, une résistance pacifique contre un gouvernement sourd et têtu. C'est tout.

« Votre silence est plus fort que les mots »

Ce soir ils continuent, c'est leur 6ème nuit pour les Parisiens, la première ou la deuxième pour Lyon, Metz, Valence, Dijon, Vannes, Rennes, Nice, Bayonne, Strasbourg, Bordeaux, Nantes, Lille etc.

Ils ne peuvent pas être ignorés, ils ne doivent pas l'être. Comprenons la profondeur de ce message. Et à tous ceux qui sont blessés par la vie, je vous en supplie, essayez de comprendre ce qui est en jeu là. On ne se bat pas contre vous mais contre une idéologie qui peut faire des ravages si on lui laisse libre cours. Pensez-y, s'il vous plait.


Vous pouvez les retrouver sur leur page facebook
L'analyse de Koz du blog Koztoujours

et aussi en live devant toutes les mairies de France ou autres lieux publics symboliques, tous les soirs jusqu'à minuit.



Pour l'explication, les forces de l'ordre s'étaient mises d'accord sur un horaire de dispersion avec les jeunes. Puis ils sont arrivés plus tôt que prévu, et les jeunes n'ont pas aimé qu'on leur retire du temps et qu'on escamote leur action pacifiste. Ils se sont accrochés les uns aux autres et ont demandé aux CRS d'attendre encore 3 minutes, l'heure qui était prévue.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design