Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

Titre un peu pourri mais pas trouvé mieux ! 
J'écris ces lignes en écho à ma très chère Lili qui se reconnaîtra, et qui m'a poussé à la réflexion suivante. Ce message s'adresse à elle mais aussi bien sûr à toutes les personnes qui vivent les mêmes questionnements intérieurs et les mêmes peurs.

Comme toi Lili, j'ai un noeud dans le ventre dès que je regarde les infos. 
Comme toi Lili, j'ai peur de cette vie, de ses horreurs, de ce mal qui semble déferler tel un tsunami, détruisant toute belle chose sur son passage: les rapts d'enfants, les disparitions, les viols, les suicides, les incessantes attaques à l'encontre des plus fragiles, les bombes, les terroristes, les fous en liberté, les tarés de tous poils...
Comme toi Lili, je me demande bien si c'est un cadeau de faire vivre nos enfants dans ce monde pourri. Le troisième enfant que nous désirons ne montre pas le bout de son nez, sa maman est trop angoissée pour ça !

J'aime voir que malgré tout ce que tu énonces, tu gardes l'espoir d'un monde meilleur, tu finis ton article sur une notre positive: 

"Heureusement qu'il y a aussi pleins de belles choses dans cette vie pour contrebalancer cela"

Éteindre la télé n'est pas une mauvaise idée tu sais. Elle nous montre ce qu'elle veut, et pas ce que nous voulons. C'est une petite porte ouverte par laquelle tout peut pénétrer chez nous, le bon comme le mauvais.
L'éteindre c'est lui dire: "ferme-la, la laideur du monde n'entrera pas chez moi, ici je veux un havre de paix pour ma famille"
L'éteindre, aujourd'hui, pour garder le moral et l'espoir d'un monde meilleur, c'est salutaire. 

Attention cependant, à ne pas jouer les autruches, la tête enfouie dans le sable en attendant que les méchants soient hors d'état de nous nuire.

Éteindre la télé n'est pas forcément synonyme de désintéressement et de désinformation. La désinformation passe aussi par cette petite lucarne, j'en sais quelque chose, donc il n'y a pas de regrets à avoir à lui clouer son bec d'oiseau de malheur.

Aujourd'hui, lassée comme toi par tant d'horreurs, j'ai décidé de sélectionner mes infos, de ne pas culpabiliser si je ne suis pas au courant que madame machin a été égorgée dans un bois, ou que le petit T. a été violé pendant 2 ans chez son beau-père. M'informer de l'essentiel, me concentrer sur quelques thèmes qui me tiennent à cœur et que je peux supporter. Et puis surtout surtout, je cherche de belles choses à voir et à contempler pour me rappeler de ce que c'est la beauté !

Tout comme toi, je suis une jeune femme passionnée, très sensible, émotive, qui réagit au quart de tour, et qui absorbe telle une éponge tous les maux de la terre, à en somatiser et me déclencher de douloureux maux de dos quand je ne mets plus de limite à mon empathie.

Parce que nous ne sommes pas indifférentes, parce que le monde qui nous entoure nous intéresse, parce que la misère des autres nous touche et nous indigne.

Je veux te dire ce que je pense depuis quelques mois déjà, et toi qui a vu mon blog changer ainsi que le ton de mes articles, tu comprendras d'autant mieux ce qui se passe en moi.

Je pense qu'on ne peut pas, qu'on ne peut plus continuer à vivre comme avant. Quelque chose DOIT changer. Nous ne pouvons plus nous laisser faire, nous laisser envahir par ces horreurs. La beauté, la bonté et la vérité doivent régner sur cette terre.

Comment faire ?

Apparemment, c'est la lutte du pot de terre contre le pot de fer. L'impression d'avoir à soulever une montagne nous décourage d'avance. Mais il faut commencer par le commencement, et y aller petit à petit, pierre par pierre. Changer de mentalité. Se convaincre que nous sommes les acteurs de nos vies, que si nous laissons le mal envahir notre monde sans lever le petit doit, nous nous en rendons complices.

Le mal est d'abord en nous, et c'est là que nous devons commencer à travailler. Troquer une mauvaise action contre une bonne. Se remettre en question fréquemment, comme je t'ai vu le faire en lisant le fil de ta vie avec le thème de la fessée par exemple. Sans entrer dans le débat de savoir si c'est bien, pas bien, pour ou contre, le simple fait que tu te remettes en question sur ta façon de faire est une preuve d'intelligence, de bonté, de bonne volonté. Et même si tu n'en as pas l'impression, en changeant nos façons de faire, en réfléchissant sur nos actions pour les rendre plus parfaites, nous contribuons activement à faire régner sur terre les vertus que j'ai citées plus haut. 

"Transforma tu metro cuadrado"


Un ami mexicain a monté ce groupe il y a quelques années dans sa ville, invitant à réfléchir sur le thème de la transformation personnelle. Si chacun fait du ménage chez soi, dans son mètre carré, c'est à dire à l'intérieur de soi, il transforme la société dans laquelle il vit, et lui donne un meilleur visage. 

C'est une lutte du quotidien, car nous sommes faibles, la fatigue parfois nous fait dire des méchancetés, notre orgueil nous emprisonne dans nos positions, nos manques d'humilité écrasent les autres, nos doutes contaminent nos proches, créent une insécurité. Notre paresse nous freine dans notre élan de bien faire et nous empêche de contribuer à la construction d'un monde meilleur. Je ne vais pas te faire toute la liste des péchés capitaux, mais tu vois bien qu'en luttant contre eux, on parvient à se dominer, à s'améliorer, à se purifier, à se bonifier, et ce bien ne peut que contaminer notre entourage et l'encourager à faire de même. 

Lutter contre ses passions, donc, c'est prendre de la hauteur, et s'assurer d'être dans le juste chemin.

S'engager dans la société

Autre étape. Après avoir commencé cette prise de conscience personnelle et avoir entrepris cette transformation,  il faut apporter concrètement sa pierre à l'édifice.
Nous avons tous la critique facile: 
le maire utilise mal notre argent, il fait construire un 4ème gymnase alors que des familles vivent en dessous du seuil de pauvreté et auraient besoin d'un coup de pouce pour retrouver un peu de dignité. Soit ! Prends une feuille, un crayon, une enveloppe et un timbre. Écris ce que tu penses de son choix et envoie-lui ta lettre. Parles-en à tes voisins, demande leur s'ils veulent se joindre à toi, fais une pétition qui sera signée par tes concitoyens. 
Le Conseil Régional finance une campagne qui va à l'encontre de tes valeurs ? Même procédure.
Tu en as marre de constater que malgré tes revendications, les journaux pornos sont toujours au niveau des yeux de tes enfants, cherche un journaliste ou une association qui acceptera de prendre l'affaire et de la traiter avec toi.
Tu ne veux pas qu'on touche à ce congé parental qui te permet de survivre en tant que maman au foyer, lance une pétition, envoie-la à la ministre de la famille et au président (clin d'oeil à ton action exemplaire à ce sujet !)
Tu vois que le gouvernement fait passer en catimini ou non des lois iniques, dénonce-les, descend dans la rue, pourris sa boîte aux lettres, et va crier ta colère etc.

Je pourrais continuer longtemps cette liste d'exemples. Ce que je veux dire, c'est qu'on a rien sans rien. On n'aura pas de meilleur monde si on ne se bat pas pour l'avoir. 
Oh bien sûr, ce n'est pas demain que nous verrons les fruits de notre combat, mais nos enfants, eux, en hériterons. Ils le poursuivront, et avec un peu de chance en verront déjà le résultat concret dans leur vie. 

Oui, nos enfants, la prunelle de nos yeux, ce qu'il y a de plus précieux au monde, c'est pour eux que nous avons le devoir de nous bouger et de ne plus rester assises sur nos acquis. C'est pour eux que nous devons éteindre le poste, changer de mentalité, changer de vie, changer radicalement beaucoup de mauvais comportements, en commençant par celui de la surconsommation qui nous fait vivre au-dessus de nous moyens, nous pousse à l'achat inutile, et transforme nos valeurs. 
Oui l'argent est nécessaire, mais pas indispensable, et tant que nous mettrons l'homme au service de l'argent et non l'argent au service de l'homme, nous continuerons dans nos détestables erreurs qui nous ont mené là où nous en sommes aujourd'hui. Je ne parle pas que de la crise économique, ce n'est rien par rapport à la crise morale que nous traversons. 

Ouvrons nos yeux d'abord, prenons conscience ensuite, et enfin changeons. Pour notre bien, pour celui de nos enfants, pour la société dans laquelle nous vivons, pour le monde où nous les faisons naître. 

ET FAISONS DES ENFANTS, PLEIN D'ENFANTS ! Pas pour qu'ils soient de nouvelles proies aux malades mentaux, pas pour qu'ils remplissent les colonnes des faits divers, mais pour qu'ils nous rappellent ce qui est essentiel dans la vie ! Pour qu'ils égaient nos vies, pour qu'ils remplissent notre monde trop sérieux de rires et de bonnes leçons de vie, pour qu'ils nous rappellent que le plus important, ce n'est pas l'argent, c'est l'amour et le don de soi. Pour qu'ils nous rappellent pourquoi on existe, le but de notre existence, en nous posant leurs inévitables questions philosophiques ! Pour qu'ils nous obligent à être altruistes et non plus individualistes ni égoïstes. Pour qu'ils nous obligent à être de meilleures personnes et à nous améliorer en amour. 
Un pays sans enfants c'est un pays destiné à mourir dans la tristesse et le désamour.

Au boulot les nanas ! Et hauts les coeurs !!!

Ah! Et pour bouger concrètement, il y a un nouveau mouvement qui est en train de voir le jour avec Tugduald Derville: un mouvement d'écologie humaine, à ne pas rater. Je pense que cet homme détient des clés intéressantes pour un avenir meilleur. Il faut prendre le temps de l'écouter. C'est un homme de paix et de bien, et toute sa vie est tournée vers les autres. 
à suivre donc !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design