Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

"Cette bataille m'aura fait perdre mon compagnon"

Jean-Pier Delaume-Myard, personne homosexuelle qui a eu le courage de témoigner devant des caméras (homovox, interviews radio et tv) et devant autant de personnes lors des différentes manifs pour tous, a perdu son compagnon. Il l'a annoncé lors d'un échange sur FB: "cette bataille m'aura fait perdre mon compagnon".
Je vois d'ailleurs qu'il a supprimé ce partage écrit sûrement dans un moment d'émotion car je ne le retrouve plus. On était en train de le remercier pour son combat en lui disant "à demain". C'était la veille de la manif. 

Je comprends qu'il veuille préserver sa vie intime, mais je pense important au contraire de parler des effets collatéraux d'un tel combat. C'est révélateur de la puissance du message que transporte chaque personne contre la loi sur le mariage pour tous, mais aussi toutes celles qui n'ont pas pu faire un tel déplacement et qui nous soutiennent.

Oui, dans cette bataille nous aurons perdu des amis, des connaissances, (des lecteurs, hem hem), des liens se seront brisés y compris dans nos familles. C'est dur. 

C'est extrêmement dur, mais il faut comprendre que quand on se bat pour quelqu'un ou pour des idées, parce qu'on considère qu'il y a des personnes à défendre, à protéger, et que nos idées sont rationnelles et vraies, alors oui, cela crée des clash avec ceux qu'on aime et qui n'ont pas réussi à comprendre, à partager cela.

Etant touchée par cette dure réalité, j'ai eu besoin d'en parler ici. Après tout, à quoi sert mon blog si je n'ose pas m'y exprimer librement ?

De quel côté se trouve la vérité ?

Toute cette souffrance me conforte dans l'idée que mon combat est celui de la vérité. Dans ce monde où le mensonge règne, où l'on se ment souvent à soi-même, où le déni est roi, porter un message de vérité fait mal, blesse ceux qui le reçoivent, car il vient remettre en cause des décisions souvent mûrement réfléchies, il vient semer la pagaille dans une vie où l'on pensait que finalement tout allait bien, ou pas si mal que ça. Il vient bousculer des idées reçues, des façons de faire, de penser. Il gène. Et parce qu'il gène et fait mal, il faut le combattre violemment, car c'est un rejet violent qui s'opère dans les personnes qui se sentent attaquées. On est loin d'une simple opposition légitime.

Quand des Veilleurs pacifistes s'entendent dire : "nous vous haïssons, vous devez nous haïr" ! 
Quand des anarchistes volent et brûlent le drapeau des Mères veilleuses;
Quand des féministes radicales, les FEMEN, viennent s'exprimer avec tant de haine et de laideur dans une cathédrale, haut lieu de culte catholique et respecté par des millions de touristes et non croyants;
Quand les manifestations LGBT sont résolument anticléricales, singeant de respectables soeurs qui ont donné leur vie à Dieu, avec des déguisement vulgaires et irrespectueux de la beauté de leur choix de vie;
Quand une maison et une voiture se voient taguées de partout avec des "homophobes" et "honte" écrits partout, parce que la propriétaire était dans le "cortège des mariés" de la manif pour tous;
Quand des policiers en civil sont infiltrés, photos à l'appui, pour provoquer les fameux débordements que vous avez tous vus à la télé;
Quand on voit un tel déferlement de haine envers les organisateurs de la manif pour tous, autant de menaces pour leur vie et celle de leurs enfants, mais pas seulement eux, nous aussi, qui portons le même message subissons ces invectives dès que nous ouvrons la bouche...Hier en allant à la manif, j'avais peur dans le RER et dans la rue, avant d'arriver au cortège. Peur pour ma famille, peur pour moi, j'ai été obligée de briefer ma fille en lui expliquant que "même si nous allons à une manifestation familiale, il y aura sûrement des méchants et des fous, des personnes qui feront des choses moches et diront des gros-mots, mais qu'il ne fallait pas qu'elle y fasse attention, parce que c'est normal que des gens ne soient pas d'accord avec notre manifestation, ils sont en colère"...

Je pose la simple question: de quel côté se trouve la vérité ? Si tant est que certains s'y intéressent réellement. 

Peut-on en toute honnêteté intellectuelle, hésiter sur la réponse ? N'est-ce pas s'enferrer dans la mauvaise foi que de continuer à soutenir ceux qui se trompent dans ce combat ?

Ceux qui défendent leurs droits pour la retraite, pour leur boulot menacé, peuvent défiler l'esprit tranquille, même s'ils ont prévu de tout casser sur leur passage, parce que leurs revendications sont d'ordre matériel, c'est normal, c'est justifié, pas de problème. Les passants n'iront pas les pourrir de gros-mots, n'iront pas leur jeter des projectiles, n'iront pas agresser leur personne physiquement ni verbalement. Par contre, si vous descendez dans la rue pour les droits de l'enfant à pouvoir connaître leur papa et leur maman, en demandant le retrait d'une loi qui leur enlève de facto ce droit, vous risquez d'être violemment attaqué, moqué, raillé, discrédité par des images prises de façon isolée mais bien ciblées par des journalistes qui ne sont pas objectifs et pas de votre côté bien entendu. Vous avez le droit de vous faire asperger de gaz lacrymos, subir des charges de CRS, juste parce que vous chantez "trois pommes dans un panier" et autres chants scouts innofensifs, juste parce que les CRS avouent eux-mêmes qu'ils obéissent aux ordres "d'en-haut" et qu'ils s'en passeraient bien mais c'est leur boulot qui est en jeu...

Si nous n'étions pas dans le vrai, nous ne serions pas aussi persévérants pour défendre non pas nos intérêts mais ceux des enfants. Oh oui ! Voilà une nouveauté que personne n'avait vu en France depuis bien longtemps: descendre dans la rue pour défendre le droit des autres et pas les siens propres. Du jamais vu !

Alors pour ceux qui défendent leurs droits dans cette histoire, c'est dingue, aberrant, ils considèrent qu'on se mêle de leurs affaires intimes, que ça ne nous regarde pas, qu'ils font ce qu'ils veulent, qu'ils ont le droit d'avoir les mêmes droits que les autres, pour le principe ! Ce n'est même pas le thème des enfants qui les intéresse en premier lieu, mais bien un principe ! Combien d'affiches dans leurs défilés disant ceci : "on veut le droit de se marier, pas se marier ! On veut le droit d'avoir des enfants, on ne veut pas d'enfants!"

N'est-ce donc pas un défilé grotesque et insensé que celui des LGBT ? Où l'on prouve bien qu'on se fout royalement des enfants ?

Même si je ne suis plus pour l'Union civile depuis que j'ai compris qu'encore une fois il s'agissait d'un mensonge et d'une étape intermédiaire vers le mariage (étape que refusent les LGBT et qui n'étaient pas contents du pacs à l'époque), je vous laisse pour cela voir l'explication qui m'a convaincue de changer d'avis sur la question ICI, je me dis que si le gouvernement avait été respectueux du peuple, il aurait demandé un referendum d'une part, et il aurait accepté la proposition de l'union civile d'autre part. Il n'en a eu cure, il savait très bien que dans l'ambiance individualiste qui règne en France, cette loi passerait tôt ou tard, et que les Français n'y verraient rien à redire, trop occupés par la crise et concentrés sur leur survie.

Ah ça oui ! Il a eu raison de miser sur la mollesse de la France. Il aura quand même dû se battre contre ceux qui ne l'ont pas vu de cet oeil, comme moi, et qui se sont bougé les fesses pour empêcher un massacre civilisationnel.

Pour tous ceux qui se posent mille et une questions sur ce thème, je vous le dis tout de go, je suis LASSE mais LASSE de devoir argumenter alors que je le fais depuis 8 mois ! Presque le temps d'une gestation ! Relisez mes articles, voyez l'évolution qui m'a poussé à écrire cet article aujourd'hui et me mobiliser aussi fortement. Et surtout, allez sur le site de la manif pour tous qui répondra à toutes vos questions.

Si elles ne vous satisfont pas, je ne sais plus quoi faire pour vous. A part peut-être prier pour que votre conscience se réveille. Et si votre conscience vous taraude déjà, hé bien que vous ayez le courage de faire du ménage dans votre esprit et dans votre vie pour revenir vers le plus important: la vérité. Même si ça fait mal.

"La Vérité vous rendra libres" (cliquez sur le lien pour lire l'origine de cette phrase, et vous verrez comme ce texte vieux de 2000 ans s'applique parfaitement à ce que nous vivons aujourd'hui...)

Comme quoi la sagesse n'a pas d'âge et n'a pas de frontière.
J'en veux pour preuve cette député du Front de Gauche, Anna Rosso Roig qui vient de comprendre que son parti n'est pas compatible avec ses valeurs, et maintenant elle approuve et suit Marine le Pen ! Courageux comportement, dans une société où une fois que vous avez une étiquette collée sur vous, vous n'avez plus le droit de changer. Et là tout à coup, les premiers à crier à la tolérance et à la liberté, se mettent à la critiquer et à la condamner ! Quelle belle preuve d'incohérence, encore une fois !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design