Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

Et voilà, avec une année de plus dans les pattes, je vieillis, je mûris, je m'assagis, je me pose des questions et je réfléchis à des sujets auxquels je ne m'intéressais pas, mais alors pas du tout, il y a 10 ans. C'est comme ça, c'est la vie.
C'est bien, ça prouve que je ne passe pas à côté de ma vie et que je lui donne un sens ! J'imagine qu'il en est de même pour vous.

Du coup aujourd'hui, j'ai envie de parler d'un sujet que je prenais avec des pincettes avant pour ne pas vexer, et puis finalement, l'âge aidant, la réflexion avançant, je me sens libre d'en parler comme je veux et non sans arguments, je veux aborder le sujet de NOEL !

Noël : des cadeaux sinon .... !!!


Oui, passée la Toussaint et la stupide mascarade d'Halloween , nous voici déjà dans la perspective de Noël.
Les magasins de jouets n'ont pas manqué de nous le rappeler, Noël c'est bientôt !
Avalanche de jouets pour gamins pourris gâtés. On est loin des papillotes et des clémentines en guise de cadeau que recevaient nos grands-parents. Quand ils ne se tapaient pas le père fouettard pour les plus malchanceux d'entre eux ! On ne fêtait même par leur anniversaire. Quelle époque ! (je ne suis pas spécialement fan, mais ça fait réfléchir tout de même).

Aujourd'hui on veut le meilleur, pour ne pas passer pour de mauvais parents. On est tous comme ça, arrêtons de nous cacher derrière notre petit doigt. Quand bien même nous voudrions éviter de tomber dans les pièges du consumérisme acharné...
En plus tout a tellement évolué au niveau technologique, que nous sommes nous-mêmes incapables de résister à la tentation d'acheter la Storio 3, la DS4, l'ordi pour enfants, le globe terrestre qui parle deux langues, le jeu qui rendra nos enfants plus intelligents que les autres, plus dégourdi, plus éveillé etc. Ils sont bigrement bien faits ces joujoux du XXIème siècle. On ne peut pas les éviter !

Mais je ne m'attarderai pas sur ce marché énorme du jouet. Déjà parce que malgré mes efforts de limitation de jouets, les enfants seront encore de toute façon gâtés pour Noël. C'est ancré dans notre culture et je pense pas qu'on pourra faire autrement. Et puis parce que je veux aborder le thème sous un angle plus profond.

Je veux m'attarder sur le non-sens de Noël en fait.

Noël: de la naissance de Jésus au père Noël.

Parce que Noël à la base c'est quoi ? Hé bien c'est une fête purement chrétienne. 100% labellisée chrétienne. Noël c'est le mot pour parler de la naissance de Jésus-Christ. D'ailleurs, personne n'est bien d'accord sur étymologie de ce mot étrange qui a subi nombre de transformations linguistiques. Sur l'ami Wiki tu verras ça par toi-même ! Mais on est au moins tous d'accord sur son sens !

Et parce que je suis chrétienne, je la fête chrétiennement.

Noël ce n'est pas du tout la fête des cadeaux ni la fête des enfants, ni la fête du gros bonhomme rouge à barbe.
Qui a inventé ça ?
C'est quoi cette fâcheuse manie de détourner une fête qui ne nous appartient pas ?

Tu te verrais toi, le non-juif, détourner Yom Kippour ou Rosh Ah-Shana, juste parce que tu as envie de te payer un bon gueuleton en famille et avoir une occasion d'avoir des cadeaux ???
Tu te verrais toi, le non-musulman, détourner l'Aïd el-Fitr ou la fin du Ramadan, juste parce que tu meurs d'envie de faire la fiesta et bouffer à gogo ?

Non ! Non et non !

Alors pourquoi détourner la fête chrétienne de Noël en remplaçant Jésus par le père Noël de Coca-cola ? Et la messe de minuit par la distribution de cadeaux et la beuverie ? Pourquoi ?

Comprends-tu à quel point c'est offensant pour ceux qui pratiquent vraiment la religion chrétienne ?

Tellement habitués à ne rien dire pour ne pas déranger, pacifiquement, nous avons laissé s'installer les marchands du Temple dans nos villes, dans nos maisons, dans le coeur de nos enfants, dans NOS coeurs... L'attrait grandissant pour le matérialisme et la sécularisation aidant, il ne pourra jamais y avoir de retour en arrière, et il ne sert à rien de compter sur une prise de conscience générale ! Un tsunami ne suffirait pas. Peu de gens prennent la peine de réfléchir à ça. En bons moutons, ils suivent le mouvement sans réfléchir sur le sens de ce qu'ils font. Certains peuvent même passer toute une vie comme ça ! Incroyable mais vrai !

Dans l'Est de la France ainsi qu'en Allemagne, Belgique, Luxembourg etc, la tradition veut que l'on s'offre les cadeaux le jour de la St Nicolas le 6 décembre. Ce saint Évêque qui aurait, d'après la tradition, fait tant de bien autour de lui tout au long de sa vie, et produit des miracles comme multiplier la récolte de blé pour nourrir la population appauvrie par la disette, pour ne citer qu'un exemple, etc. C'est lui qui aurait inspiré l'aspect physique de l'actuel père Noël (St Nicolas -->Santa Claus aux Etats-Unis).


Dans d'autres pays comme l'Espagne, on offre les cadeaux le jour de la fête des Rois (mages), jour de l'Épiphanie le 6 janvier. Puisque selon l'histoire de Jésus, des rois venus de différents royaumes vinrent offrir leurs présents à l'enfant Jésus sur son lieu de naissance. Cette logique est plaisante. Au moins le jour de Noël on se contente de fêter la naissance de Jésus dans la joie, sans mercantilisation et on se réserve les cadeaux le jour où on se remémore les rois offrant des cadeaux à l'enfant Jésus.

Mais si d'autres, résolument non croyants, se mettent à s'échanger des cadeaux le jour de la fête des Rois, s'appropriant de nouveau une fête qui ne leur appartient pas du tout, quel sens cela a t-il ? Quel est l'intérêt ? Plagier les religions ? Pour quoi faire ? Par manque d'originalité ? Par irrespect ? Pourquoi ne choisissent-t-ils pas le Nouvel An ? Au moins il n'y a aucune fête religieuse ce jour-là et ça aurait plus de sens.

Passons sur le fait religieux et l'offense faite aux Chrétiens, si "doués" pour pardonner...et abordons Noël sous un autre angle encore : celui du mensonge fait aux enfants...


La farce de Noël: le mensonge fait aux enfants.


Voilà une question que je ne me posais pas vraiment il y a 10 ans. Puis est arrivé le premier enfant de la famille. Ses parents avaient fait le choix de lui faire croire au Père Noël. Comme un peu tout le monde en fait. Le papa étant athée, il ne pouvait aborder ce moment familial que sous l'angle matériel. Pour sa maman, il n'y avait pas d'incompatibilité avec la foi, puisqu'elle lui expliquerait qu'on fête la naissance de Jésus. Un choix que nous avons respecté, d'autant plus que nos parents avaient fait le même choix pour nous tous. Cela coulait de source. 

Et puis est arrivé l'âge fatidique, quoique tardif (c'est ce que je pensais, je trouvais ça long, il avait 7 ans je crois!), où il a fallu répondre à THE question. Il avait la tête du chat botté dans Shrek...: "Mais...il existe vraiment le père Noël ?". Il venait de déposer un verre de lait et une assiette de biscuits aux pieds de la cheminée, sa petite main maladroite écrivant un petit mot bourré de fautes, demandant au Père Noël s'il existait bel et bien et attendant, avec une anxiété non dissimulée, une réponse.

Quelle torture mes amis, quelle torture ! Voir un petit bout de chou si gentil, si bon, si tendre, avoir des doutes et réaliser qu'on le prend peut-être pour une truffe depuis sa naissance avec cette histoire censée faire rêver. Quelque chose se brisait entre lui et nous, la confiance, ce n'est pas rien, et j'en étais malade. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on n'a jamais vraiment besoin d'annoncer que Blanche Neige n'existe pas en vrai, parce que personne ne s'amuse à faire passer ce contes pour une réalité, alors que le père Noël lui, on le rend réel, on le voit partout, il distribue des cadeaux dans les écoles grâce à la générosité du maire, il se fait prendre en photo dans les centres commerciaux etc. Quelle farce tout de même !! C'est dégueulasse ce qu'on fait aux enfants...

Mon cœur de marraine s'est brisé en mille morceaux. J'étais complice de ce mensonge collectif. Et puis, cette partie de ma vie que j'avais totalement oubliée a resurgi brutalement dans ma mémoire. Moi aussi on m'avait fait le coup. Mes parents, pas bêtes pour un sou, avaient prévu le subterfuge pour ne pas avoir à me répondre en face et affronter ma tête de déception. Au bout de 4 enfants, ils savaient y faire. Un bon disque vinyle qui explique la véritable histoire du père Noël, qu'il s'agit d'un conte comme un autre, et le tour était joué. A vrai dire, je ne me souviens pas du contenu exact. Juste de ma déception quand j'ai compris. Un sentiment de trahison m'avait envahi. Mais tout le monde s'en fichait, d'autant plus qu'à mon âge, je ne risquais pas de faire des reproches à mes parents, ni à tous les adultes qui avaient participé à la farce. J'avais trop de respect pour eux. La confiance s'était brisée, mais visiblement ça ne posait problème à personne !!!

J'avais enfoui ça bien profond dans mon coeur jusqu'au jour où mon neveu fut frappé par cette prise de conscience en découvrant que son petit mot, son verre de lait et ses biscuits n'avaient pas été touchés. Ils étaient restés à la même place. Il avait la réponse à sa question. 

Je ne me souviens plus, mais j'imagine qu'il a du avoir une discussion avec ses parents pour que ça passe mieux. 
Toujours est-il que je me demande bien pourquoi on fait ça aux enfants? Pourquoi leur faire croire des trucs faux, alors que la vraie histoire, celle de la naissance de Jésus, est tellement plus vraie et plus belle. Garantie sans mensonge. Et qu'elle permet tout autant de se faire des cadeaux si tel est notre désir. 


Peut-on fêter Noël sans père Noël ? Nos enfants seront-ils quand même heureux ? 


En discutant avec d'autres Chrétiens, je me suis rendue compte à quel point la sécularisation et monsieur coca-cola avaient complètement déteint sur notre culture chrétienne, au point d'arriver à aménager de l'espace pour les deux afin qu'ils cohabitent sans soucis ! 
Certains réagissant très mal aux choix des uns et des autres. Critiquant ces façons de faire, dédaignant les autres. Les psys connus s'y mettant en expliquant l'importance de mentir aux enfants à ce sujet...mouais...je n'enverrai jamais mes gosses chez eux !!! Leurs arguments ne tiennent pas du tout la route à mes yeux. Car s'il est important pour le bon développement psychique des enfants de créer un monde imaginaire à l'aide de contes, il n'est pour autant pas utile de rendre ces fables vraies et de mentir aux enfants les yeux dans les yeux. C'est moche et puis c'est tout.

Finalement, c'est dans un groupe de prière pour mamans que nous avons réussi à avoir des échanges plus sérieux et plus respectueux, et dans l'ensemble nous étions plutôt d'accord sur notre désir de cohérence, notre désir de ne pas avoir à décevoir un jour nos enfants en annonçant la sordide vérité (le père Noël est un mythe), en recentrant Noël sur sa véritable signification dès le départ : la Naissance de notre Sauveur Jésus-Christ. 
Cadeaux ou pas cadeaux, cadeaux avant ou cadeaux après, explication de l'origine des cadeaux ou pas suivant l'âge. Peu importe. Chacun fait comme il le sent. Mais en gardant toujours l'esprit fixé sur la vérité de Noël. Parce qu'un Noël vécu dans la vérité est nettement plus beau et plus profond qu'un Noël de mensonge, où ceux qui offrent un cadeau ne risquent pas d'entendre un merci de la bouche du pauvre petit qui croit que ça vient du père Noël. 
Plus anti-éducatif tu meurs. Certains adultes se saignent pour faire plaisir, en plus de passer du temps à chercher le bon cadeau, et en échange, pas une bise, pas un merci quoi ! Oui, j'avoue, ça m'a toujours déplu et j'ai toujours pris sur moi. J'avais tout de même hâte que cesse cette mascarade, devenue au fil des années de plus en plus pesante pour moi et pour les autres adultes de la famille aussi. 

A toi parent chrétien, qui te demande quoi raconter à tes enfants, parce que dès lors que tu attendras ton premier enfant la question se posera inévitablement, père Noël ou pas père Noël ? fais le choix de la vérité. TOUJOURS ! Avec lui tu dois être vrai à tout moment, y compris dans ces moments festifs. Tu verras comme tu te sentiras plus à l'aise avec lui et comme votre relation se renforcera d'année en année. Tu verras comment votre relation sera plus belle et plus vraie, sans tromperie. 



Si pour voir des étoiles dans les yeux de ses enfants on est prêt à lui raconter des sornettes...alors c'est qu'il y a un vrai souci. 
Il est tout à fait possible de voir des étoiles dans ses yeux de ses enfants en racontant des choses réelles et belles, choisies par nos soins.


Pour avoir testé un peu 3 versions différentes auprès de notre petite puce, à 1 an, à 2 ans, puis à 3 ans...Nous avons opté pour la meilleure de toutes pour ses 4 ans et au-delà : la vérité, vécue dans la simplicité


Nous mettons à profit la période de l'Avent pour la préparer à la venue de Jésus sur terre. 
Préparation ensemble de la Crèche, mise en place de la déco de Noël, du sapin, le tout en écoutant des beaux chants de Noël (pas de Jingle bells ni de père Noël, mais de belles chorales d'enfants ou d'adultes chantant l'avènement de Jésus). 
Un calendrier de l'Avent fait maison et contenant de quoi compléter les décos. Quelques bonbons au milieu pour agrémenter le tout. 
Confection de sablés de Noël aux épices en famille etc.


A toi parent chrétien qui te demande (questions déjà entendues, c'est pour ça que je me sens libre d'en parler et d'y répondre en toute bonne foi)

- "mon enfant rêvera-t-il pendant cette période ? Aura-t-il des étoiles dans les yeux comme moi quand j'étais petite ? S'amusera-t-il autant qu'avec les contes du père Noël ?"

- Oui, oui et oui ! Ton enfant s'amusera tout autant. 

Ses yeux brilleront de bonheur. Ses fossettes confirmeront que tu n'as pas fait le mauvais choix. Son excitation à l'ouverture, chaque jour, du calendrier de l'Avent te prouvera que tout se passe bien. Les petites lumières des guirlandes se reflétant dans son regard émerveillé t'ôtera tous les doutes que tu avais avant sur cette question. Oui ton enfant s'amusera et sera heureux, et toi aussi, parce que tu ne lui auras à aucun moment menti. 

Tu lui expliqueras pourquoi on s'offre tous des cadeaux ce jour-là : parce qu'on fête un anniversaire important, celui de la naissance de Jésus. Que les cadeaux sont secondaires, certains n'ont pas les moyens de s'en offrir, mais que le plus important c'est surtout Lui.

De tout ton cœur tu raconteras comment Joseph et Marie sont partis avec leur âne pour le grand recensement dans la patrie d'origine de Joseph, à Bethléem. Comment en arrivant il a fallu s'arrêter car Marie sentait le moment arriver...Comment Joseph anxieux a frappé à toutes les portes des auberges du coin, mais n'a trouvé aucune place de libre, car tous les expatriés comme lui avaient déjà posé leurs bagages en ces lieux. Comment un brave aubergiste pris de pité, et vue la situation d'urgence, a prêté son étable en laissant le jeune couple s'y installer au mieux. Comment Jésus est né, a été enveloppé dans des langes puis posé dans la paille chaude. Comment le souffle des animaux de l'étable a réchauffé toute l'heureuse petite famille. Comment les bergers du voisinage ont été prévenus de la naissance de Jésus par des anges, et ont suivi l'étoile du berger, l'étoile la plus brillante, pour venir adorer leur nouveau roi céleste. 
Puis les Rois mages, le massacre des Innocents par le roi Hérode, la fuite en Egypte etc. 

Toute cette tradition transmise d'abord oralement par les Juifs, puis par écrit dès que ce fut possible, et qui nous arrive jusqu'à aujourd'hui, au XXI ème siècle, sans rien de changé, tout ceci a tellement plus d'intérêt et de grandeur qu'une petite histoire de père Noël qui fabrique ses jouets au Pôle Nord avec ses lutins et qui les distribue en descendant dans la cheminée etc etc. Avec tous les problèmes techniques dont il faut se dépatouiller quand le feu brûle toute la nuit dans la cheminée ou qu'il n'y a pas du tout de cheminée dans la maison...On dit que mentir crée une suite sans fin d'autres mensonges (la preuve ici) et qu'il vaut mieux ne pas mentir du tout pour éviter de tomber dans des situations plus que gênantes !


Si je n'étais pas croyante, que ferais-je ? 

- Déjà il se peut que je fasse comme les autres, par manque de culture chrétienne, par manque d'intérêt sur la question. 
- Il se pourrait aussi qu'avec l'âge, les connaissances, internet qui permet de tout savoir, puis l'amour de la cohérence, je choisisse de laisser cette fête aux Chrétiens, et que j'organise autre chose avec mes enfants, histoire qu'ils ne se sentent pas lésés en cette fin d'année, à cause des petits camarades. 
- Je pourrais aussi leur raconter la vraie histoire de Noël, tout en disant que je n'y crois pas (je connais une maman qui fait ça et ça me paraît la chose la plus honnête qui soit) et que s'ils veulent y croire ils sont libres. 
Bref...n'étant pas dans ce cas de figure, il est difficile de dire ce que je ferais exactement, mais comme j'aime bien la vérité en général, je n'aime pas les mensonges, j'ai un amour de la justice et de la cohérence, il se pourrait bien que je fasse comme cette maman-là. 

S'il y a bien des valeurs qui manquent cruellement à ce monde, ce sont celles-ci, entre autres bien sûr, et je trouve que si chacun faisait l'effort d'être honnête, juste et cohérent, il y aurait moins de tensions et de problèmes. 
Laissons la fête de Noël aux Chrétiens, laissons Yom Kippour aux Juifs, etc, et si nous ne pouvons/voulons pas louper ce moment tant attendu des cadeaux, ayons au moins l'honnêteté de raconter aux enfants l'origine de cette fête. Arrêtons les mensonges marketisés. Nos enfants valent mieux que ça il me semble...Ils méritent la vérité.

Voilà, je sais que nombre d'entre-vous serez incapables d'accepter cela, j'ai déjà vu ce que ça donnait de simplement évoquer le sujet, même entre Catholiques et quel que soit le milieu social. Mais faîtes quand même un effort de cohérence, et ne trompez pas les autres en disant que les enfants qui ne croient pas au père Noel sont malheureux comme des pierres ou qu'ils auront des problèmes psys plus tard. C'est archi-faux et je suis bien placée pour en témoigner. C'est de la propagande publicitaire avant tout. De la même manière qu'on détourne la Toussaint et la fête des morts avec Halloween et ses déguisements hideux, on a laissé la machine à fric détourner Noël en remplaçant Jésus par le gros monsieur barbu.

De plus, on prend suffisamment la peine d'expliquer à nos enfants de garder ça pour eux, de ne pas dévoiler la non-existence du père Noël aux enfants de leur classe pour éviter de leur faire de la peine. On attend donc en retour un peu plus de respect sur le véritable sens de Noël que vous devriez avoir l'honnêteté de raconter à vos enfants même si vous n'y croyez pas du tout.

MERCI !!!
:)
Peace and love. 

Et bonne préparation de Noël ! 

Ps: Ah, et si tu veux savoir quelle mouche m'a piquée pour écrire un tel article...C'est la vision de ça sur MON mur FB (merci les pubs FB indésirables) qui a déclenché mon ire :

Jusqu'où iront certains parents dans le mensonge...?!!! ça m'écoeure.

Ps2 : Je n'ai pas abordé la préparation chrétienne à Noël. L'Avent et les 4 semaines pour changer nos coeurs et les purifier afin d'y accueillir Jésus dedans. Ce pourrait être l'occasion d'un prochain post !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design