Qui est Stephix ?

33 ans, maman de trois enfants de 7 ans, 4,5 ans, et 19 mois + 1 BB en route ! Working mama en freelance après 5 ans de congé parental. Heureuse de cette expérience, d'avoir été aussi disponible pour mes petits et d'avoir enfin réalisé mon projet: allier travail et vie de famille tout en restant chez moi. Sur facebook vous me retrouverez en cherchant "les blogs de stephix", parce que j'en ai 4 et j'ai voulu les regrouper. Bonne lecture et surtout bons échanges!

[Lire la suite...]

Fourni par Blogger.

Le Top 8

Recherche

Archives

Avant, quand je voyageais, j'avais toujours ma grosse trousse à pharmacie, plutôt valisette du genre qu'on nous offre en cadeau quand nous sommes enceintes. 

J'y mettais tout un tas de médicaments classiques: pour la diarrhée, les maux de têtes, les foulures, les maux de ventre, reflux gastriques, rhumes, nez qui coule, maux de gorge etc etc. On voyait donc passer le Nurofen, Doliprane, Voltarène, Gaviscon, Immodium, Spasfon, Rennie, Drill, Humex, Fervex, Vaporub, etc. 

Puis un jour j'en ai eu marre.


Avant d'en arriver aux Huiles Essentielles (qui me faisaient peur au début...), je suis passée par la case Homéopathie. Mais souvent des boîtes toutes prêtes, ce qui ne me faisait pas une grosse différence de volume dans ma trousse à pharmacie, mais au moins j'étais libérée de tous ces médicaments qui soignaient d'un côté, et détruisaient d'autres organes de l'autre. Je n'en voyais plus l’intérêt. 

La liste des effets secondaires étant flippante, pourquoi continuer à se pourrir la santé ?

Aujourd'hui je ne garde plus que l'essentiel, dont....mes huiles essentielles fétiches, quelques tubes d'homéopathie et...(Liste complète en fin d'article). Quand on sait à quoi les uns et les autres sont souvent sujets dans la famille, on n'a guère besoin de s'encombrer de produits inutiles, et aujourd'hui je sais ce qui marche sur qui et comment l'utiliser. 

Je n'ai pas la prétention de faire la pharmacie idéale et standard pour tous. Mais voici ce que vous trouverez exactement dans ma pharmacie de famille, de voyage, à quoi ça sert et comment l'utiliser. J'espère que cette petite liste pourra vous inspirer.



Maux courants et récurrents : 
- rhume
- début de bronchite,
- nez qui coule ou nez bouché
- otite,
- rhinite - rhino pharyngite
- maux de gorge - ganglions
- asthme ou toux asthmatiforme
- fièvre
- conjonctivite, orgelet
- coups, bleus, hémorragies
- nez qui saigne
- aigreurs d'estomac, digestion difficile, remontées acides, RGO
- brûlures
- foulures, entorses, douleurs musculaires, tendinites
- boutons, démangeaisons
- céphalées
- diarrhées, constipations.


Solutions : 
rhume, début de bronchite, nez qui coule ou nez bouché, otite, rhinite, rhino-pharyngite... :
Dans tous ces cas, toujours utiliser un spray nasal à base d'eau de mer (basique ou adapté à l'âge et la pathologie) pour bien nettoyer le nez et désinfecter. 3 à 4 fois par jour. A alterner avec du Sérum physiologique en dosettes si le besoin s'en fait ressentir (pour éviter notamment de trop assécher les muqueuses ou de les irriter). Technique pour adultes - Technique pour nourrissons



Perso je ne suis plus pour le "mouche-bébé" qui aspire le mucus, car malheureusement ça favorise la production de mucus. Plus vous aspirez, plus le nez va en fabriquer. C'est donc stupide, ça rajoute un stress au bébé et ça donne souvent des nausées pour celui qui le pratique en voyant le mucus remonter le tube (malgré le bouchon de protection !).
Si vous avez vraiment bien réalisé votre soin à l'eau de mer ou serum phy à fond, tout le mucus sera sorti, vous n'aurez donc plus besoin de mouche bébé. Il vous suffira de presser un peu les narines pour éliminer le surplus et bien nettoyer le visage avec un coton doux.

Respirer de l'HE d'Eucalyptus, de Tea-tree, de Saro, aide énormément. ça dégage les voies respiratoires et les désinfecte en même temps. On peut en mettre quelques gouttes sur le coussin. Mes enfants adorent ! Pour les plus grands on peut rajouter des spray à base de propolis (souvent alcoolisés donc déconseillés pour les enfants). C'est très efficace mais ça brûle un peu. Il faut aimer. En tout cas, on bannit les Rhinofluimucil et compagnie qui sont des vaso constricteurs très mauvais, surtout en cas d'abus. On finit par perdre son odorat ou provoquer des problèmes cardiaques et même des nodules qui empêchent de respirer normalement, dixit celui qui a opéré le nez de mon mari (qui en a abusé par le passé...).

Arrêtez momentanément le lait et les produits laitiers qui épaississent trop les glaires. Vous les reprendrez après guérison totale. En guise de petit déjeuner on préférera un jus d'orange, un lait végétal, une tisane.
En préventif ou dès les tous premiers symptômes, Oscillococcinum qui booste les défenses immunitaires. Mais c'est très coûteux, surtout pour toute la famille. C'est bien en voyage quand on ne peut pas se faire de tisane et se soigner naturellement.

- Les otites sont généralement liées au rhume donc en nettoyant le nez vous sauvez les oreilles, mais aussi la gorge vu que les maux de gorge sont produits par le passage répétitif des écoulements dans l'arrière-nez (mucus) ! Tout est relié dans la boîte crânienne, d'où le terme ORL qui regroupe oreilles, nez et gorge.

Guérir et soulager les otites : 

- faites de grands bâillements et autres exercices de mâchoires (menton en arrière, menton en avant, bouche grande ouverte, bouche fermée). A chaque fois que vous faites ces mouvements, vous libérez le liquide qui est resté coincé à l'intérieur et vous enlevez donc de la pression sur les tympans. A renouveler plusieurs fois par jour. Conseils fiables donnés par une orthophoniste.  
- Astuce testée et approuvée ici aussi: faire chauffer un quart d'oignon coupé en petits morceaux (à la poêle et sans corps gras, ou quelques secondes au micro ondes), l'enfermer dans un tissus épais, tester la chaleur sur votre oreille pour voir si ça ne brûle pas, attendre que ça refroidisse un peu si nécessaire, puis appliquer ce "tampon" chaud sur l'oreille pendant 30 minutes. Chez les enfants qui ont la bougeotte, on peut le faire tenir grâce à un bonnet à oreilles du genre péruvien et qui s'attache sous le cou. Certains enfants ne le tolèrent pas car ça les gène trop, d'autres apprécient et s'endorment. Quand ils se réveillent la douleur a disparu et ils retrouvent de bonnes couleurs. Technique ici.
- Huiles essentielles utilisables par toute la famille, généralement toujours les mêmes : lavande vraie (aussi appelée officinale ou fine) et eucalyptus radiée (radiata, officinale). La première va soulager et calmer la douleur comme un antalgique, la deuxième va lutter contre les bactéries, virus et booster les défenses immunitaires, très bonne pour tous les problèmes ORL. Aucune goutte directement dans le pavillon. Éventuellement une petite goutte à l'entrée mais uniquement en massage. Massez légèrement le contour de l'oreille et le derrière de l'oreille, y compris sur le crâne près de l'oreille. Possibilité de mélanger les deux HE dans le creux de la main avant application. Ces zones étant souvent très douloureuses et sensibles, soyez rapides dans vos gestes. Posologie : 4-5 gouttes du mélange 5 fois/jour.

- Les maux de gorge et/ou la toux et/ou la bronchite et ganglions : 
Comme je l'ai dit plus haut, si on tousse ou qu'on a mal à la gorge, c'est parce que trop de mucus s'y écoule et l'irrite, jusqu'à encombrer les bronches. La toux est un mécanisme naturel de défense du corps qui va essayer de l'expulser de cette façon. D'où l'intérêt en tout premier lieu de bien nettoyer le nez pour arrêter la production de mucus.
On suce des pastilles homéopathiques comme Homéogène9, posologie 1 toutes les heures, bonbons au miel, cuiller de miel aussi souvent que nécessaire. Les gommes de propolis aident mais peu de personnes apprécient le goût. Chez nous ça ne passe pas bien.
On rajoute au miel 1 à 3 gouttes d'Huile essentielle de Tea-tree ou autres huiles essentielles bactéricide ou antivirales si c'est douloureux comme une angine.
En cas de ganglions, on les masse directement avec l'Huile essentielle de Niaouli et l'HE de Ravintsara. J'ai ainsi guéri une angine. Eh oui, sans médocs, sans docteur.
On peut aussi confectionner un petit sirop maison à base de miel et de citron.

Ici ce qui marche bien c'est la tisane miracle. C'est ainsi que je baptise cette tisane toute simple qui guérit tous les maux d'hiver, pour les petits comme pour les grands, entre 24h et 36h. Je fais bouillir de l'eau dans une casserole, souvent en grande quantité pour qu'on en boive tous (préventif et curatif), j'y jette plusieurs pincées de thym séché, de verveine séchée, de guimauve séchée (en cas de toux ou mal de gorge), d'eucalyptus séchée, un verre de vin rouge, et j'éteins. Je couvre et je laisse macérer une bonne heure. Ensuite je filtre, j'ajoute un jus de citron pressé (vrai citron frais!), je rajoute autant de miel qu'il faut pour que ce soit assez sucré et buvable par des enfants, je mélange et c'est prêt ! Pour inciter les enfants à en boire, je présente ça comme une boisson médicament magique, dans une toute petite bouteille d'eau (33cl) ou biberon pour les plus petits. Chez moi ils boivent beaucoup et tous seuls, donc la bouteille est toujours à portée de vue près d'eux, ou dans le cartable pour les plus grands, et s'ils arrivent à la finir dans la journée c'est suffisant. Sinon dans un petit verre avec une paille pour transformer ça en jeu. Pour les adultes on peut transformer la tisane en grog en rajoutant un peu de rhum. ça assomme, on va se coucher plus tôt, on reste bien au chaud sous la couette, et le lendemain on est généralement guéri, ou en tout cas on peut retourner bosser !

En cas de bronches encombrées, le meilleur allié c'est l'eau. Boire énormément fluidifie les glaires présentes dans les bronches et le corps, grâce à la toux, se charge de les évacuer. L'eucalyptus, en tisane ou huile essentielle (en massage ou à respirer sur un mouchoir ou sur le coussin), ainsi que l'HE de Saro, sont de bons expectorants. Pas besoin de Mucomyst.

- Asthme ou toux asthmatiforme : 


Suite à un traitement recommandé par un bon médecin homéopathe pour soigner la toux asthmatiforme de ma fille, j'ai gardé ces deux solutions homéopathiques très efficaces (pour elle en tout cas !): Bryonia 9CH (5 granules) à alterner avec Ipeca 7CH (5 granules). A répéter autant de fois que nécessaire. Au bout de 24h elle est guérie. Le plus pénible c'est de se lever la nuit pour lui donner, mais maintenant à son âge elle arrive à gérer toute seule.


Bien surélever le lit avec un gros coussin. Bien nettoyer le nez avant le coucher et bien boire (tisane magique de préférence, sinon de l'eau).
Donner des petites pâtes homéopathiques à sucer comme les pâtes Baudry pour accompagner la toux.

En cas de crise et de panique : 
rassurer l'enfant, le calmer, l'inviter à bien respirer : inspirer par le nez, expirer par la bouche, plusieurs fois, jusqu'à faire redescendre le rythme cardiaque souvent très élevé dans ces moments là. Donner à boire. Si l'enfant cherche vraiment sa respiration, pas besoin de Ventoline (nous sommes passés par là mais bonjour les effets secondaires), il suffit de s'enfermer avec lui dans la salle-de-bain, faire couler de l'eau la plus chaude possible (la douche est l'idéale pour ça). Vous transformez ainsi la pièce en sauna. La vapeur d'eau va dilater les bronches et permettre à l'enfant de retrouver sa respiration. On peut faire l'exercice de respiration à ce moment-là. En moins de 5 minutes c'est fini.
Pourquoi donc les bourrer de médicaments si toutes ces solutions empêchent les crises et calment l'asthme ? Il faut garder son sang froid en tant que parents, ne pas céder à la panique, croire que ces conseils fonctionnent, et réserver les Urgences pour de VRAIES urgences.


La fièvre: 
dans l'idéal je la laisse agir toute seule et l'observe régulièrement à l'aide d'un thermomètre.
La fièvre est un mécanisme naturel du corps pour se défendre des microbes. En augmentant la température du sang, nos globules blancs prolifèrent et agissent pour éliminer les virus et les microbes. Si vous prenez un médicament pour l'empêcher, un antipyrétique comme le paracétamol ou autre, le corps mettra bien plus de temps à se défendre, les virus auront le temps de proliférer, et vous obtiendrez le contraire de ce que vous vouliez. La maladie s'installera et vous en aurez pour plusieurs jours voire semaines avant de vous en débarrasser.
Alors oui, au début on trouve cela flippant de voir le thermomètre grimper, on se dit que 38, 39, 40, c'est énorme, qu'on va y passer. Il peut même y avoir des convulsions. Mais il faut vraiment faire confiance en ce mécanisme qui n'est pas là pour nous tuer mais pour nous défendre.
En cas de "panique", pour l'accompagner, j'utilise des granules de Belladonna 9CH en homéopathie. Ça booste les défenses immunitaires et raccourcit le temps de lutte du corps, ça n'arrête pas la fièvre en soi. Pour les dosages, suivant la force de la fièvre et la durée, je peux donner 5 granules toutes les heures, ou toutes les 2h. J'espace au fur et à mesure dans la journée, ou la nuit, suivant l'évolution. Mes enfants et moi-même ne sommes pas encore morts de cette nouvelle façon de nous traiter, j'en déduis donc que ce qu'on raconte au sujet de la fièvre n'est pas du charlatanisme. Et pourtant on a assisté à des fièvres à 40 pendant deux nuits entières...J'avoue avoir eu du mal à lâcher le Doliprane, surtout pour les enfants...mais maintenant que j'ai vu la puissance de guérison quand on laisse la fièvre agir, je suis plus confiante dans ces moments-là.
Il faut penser à bien s'hydrater aussi. Ça aide. Mais pas d'eau froide ou glacée, ni à l'intérieur ni à l'extérieur, rien qui puisse créer un choc thermique. ça c'est vraiment SUPER IMPORTANT ! Bannissez les bains, sauf si vous veillez à ce que la température de l'eau ne descende pas au-dessous d'1 degré par rapport à la température du corps. Selon moi c'est de toute façon inutile. Mieux vaut rester bien au chaud sous la couette et attendre que ça passe. Dans tous les cas soyez très vigilants, ne prenez jamais une fièvre à la légère, observez la très régulièrement, même la nuit, notez son évolution, et consultez si cela dure depuis 3 jours ou plus. Certaines pathologies peuvent être plus graves et nécessitent des soins d'urgence. C'est rare mais ça peut arriver.

Conjonctivite, orgelet :
Je fais une tisane de thym séché (désinfectant antiviral) + camomille séchée (calmant, apaisant). Je laisse refroidir. Ensuite je trempe un coton démaquillant dedans et je l'applique sur l'oeil irrité. On peut faire rentrer la solution dans l'oeil, et ensuite attendre au moins 5 minutes ou plus avec les cotons imbibés sur les yeux. Ca soulage vite. A renouveler autant de fois que nécessaire. Ici il s'agissait d'une conjonctivite allergique due à la pollution, et il aura suffit de deux applications (avant le coucher et avant la sieste le lendemain) pour que ça guérisse totalement. ça a guéri autant la conjonctivite que l'orgelet sur l'autre oeil. Extrêmement efficace donc. Si vous n'avez pas ça sous la main, ayez toujours avec vous des dosettes de Dacryoserum, un serum phy occulaire. Ce n'est pas la panacée par rapport à ma tisane, mais ça permet déjà de soulager et nettoyer l'oeil. Mon fils préfère mes petits cotons et ça marche nettement mieux !


Coups, bleus, hémorragies :
L'idéal ce sont vraiment les doses homéopathiques d'Arnica. A toujours avoir sur soi, dans son sac à main (pour les mamans c'est plus facile). La moindre bosse, le moindre bleu, va être tout de suite contenu et disparaître rapidement. J'en ai sous forme de pommade mais franchement...je ne m'en sers jamais. Les granules ça prend moins de place et c'est tout aussi efficace.
Posologie : 5 granules toutes les heures, à espacer dès amélioration.

Nez qui saigne :
Pas besoin de médicament, sauf arnica à la limite pour aider.
Il suffit juste d'appliquer la technique suivante:

baissez la tête, pincez très fort le nez un long moment histoire de permettre à la veine qui a éclaté de se refermer en créant un caillot de sang. Certains préconisent de se moucher un coup avant de faire ce geste. Avec cela l'hémorragie cesse rapidement. Les enfants sont souvent impressionnés de voir leur sang couler, donc pensez bien à les rassurer, leur dire que c'est normal, que ça arrive à tout le monde, qu'il vaut mieux éviter de se gratter le nez (même si ça peut provenir d'autre chose mais dans le doute !), et ne surtout pas paniquer ni dramatiser. Par précaution, laissez un mouchoir à portée de main au cas où ça recommence.

Aigreurs d'estomac, digestion difficile, remontées acides, RGO
Tout dépend de l'origine.

Si les acidités proviennent d'un gros stress, il faut se relaxer au maximum, bien respirer profondément, respirer un flacon d'Huile essentielle de Lavande vraie, en mettre sur son coussin le soir pour dormir. Prendre une tisane de camomille. Se masser le ventre avec de l'HE de lavande vraie. Favoriser le calme et tenter autant que possible de relativiser son problème, s'en détacher.
Si cela vient d'un repas trop chargé en matières grasses, en alcool, dans ce cas il faut aider la digestion avec quelques gouttes d'HE de menthe poivrée sur un sucre. Une tisane de fenouil soulagera l'estomac après le repas. Pas besoin de Citrate de Bétaïne.

Dans tous les cas, pour favoriser la guérison, il faut modifier son alimentation en supprimant : le chocolat, les matières grasses, l'alcool, le vinaigre (sauf le vinaigre de cidre), la moutarde, les épices, les agrumes (sauf les citrons qui sont alcalinisants et donc bons pour lutter contre les acidités), les crudités, le café...et mon gastro-entérologue m'avait même interdit le lait...Et se tenir à ce régime le temps que ça passe, quelques jours.

En fin de grossesse je suis sujette à ces remontées acides douloureuses. Je fais donc attention à ne pas manger de grosses quantités à table, et j'ai découvert par hasard que les "yaourts" au soja me soulageaient instantanément et sur la durée. Mieux que du Gaviscon ! Je laisse cette astuce ici au cas où ça vous aide aussi ! Why not ! Je n'ai pas d'explication à donner à ce sujet, c'est juste un constat.
Bien sûr un verre d'argile blanche que l'on laissera décanter avant de boire, ça aide. Une cuiller de bicarbonate de soude alimentaire dans un petit verre d'eau soulage aussi. Chacun doit trouver ce qui fonctionne le mieux chez lui. Sur le net on trouve vraiment tout plein de solutions valables.

Brûlures : 
Avant tout on passe la partie brûlée sous l'eau froide un bon moment. Ensuite on tamponne pour sécher. Puis on applique du liniment oléocalcaire. Pas besoin de masser ni de faire pénétrer. La brûlure absorbe le mélange. A appliquer aussi souvent que nécessaire jusqu'à soulagement total. Je conseille de faire ce mélange soi-même. On trouve en pharmacie des bidons d'eau de chaux. Le liniment est un mélange 50/50 d'eau de chaux et d'huile végétale. On peut utiliser des huiles régénératrices ou calmantes, huile d'amande douce, huile de millepertuis, etc. Ça sert aussi pour nettoyer les fesses de bébé ou se démaquiller. Pratique donc.

Foulures, entorses, douleurs musculaires, tendinites :
Vérifier que rien n'est cassé, que ça n'enfle pas outre mesure, sinon il faut consulter rapidement et faire une radio. Pour les douleurs je conseille de se faire un Flacon avec le mélange suivant : Huile végétale (millepertuis par ex, sinon olive ou amande douce) + HE de Gaulthérie couchée + HE de lavande vraie. Bien sûr on peut rajouter plein d'autres choses comme macérat d'arnica, HE d'Hélicryse, mais c'est assez coûteux et difficile à trouver près de chez soi. Ce mélange de base fait déjà du bien. Bien masser jusqu'à ce que ça chauffe. Puis immobiliser avec une bande ou une atèle. Si vous avez mal au dos suite à un déménagement, c'est topissime ! Plus besoin de Voltarène.

Boutons, démangeaisons:
Huile essentielle de lavande vraie en massage sur les boutons (urticaire, piqûres d'insecte etc). Ça soulage. Je sais qu'il existe plein d'autres solutions mais nous on fait simple. A renouveler aussi souvent que nécessaire.

Céphalées :
En cas de migraine : rester impérativement dans une pièce calme, dans l'obscurité, arrêter tout effort de concentration, fermer les yeux, se reposer quelques minutes. Masser les tempes doucement.
En cas de mal de tête passager, se frotter les tempes avec de l'HE de Menthe poivrée, la respirer directement au flacon aussi en faisant toujours l'effort de bien inspirer et bien expirer. Valable pour la migraine aussi.
En cas de mal de tête ou migraine d'origine ophtalmique, il faut faire vérifier sa vue rapidement. Appuyer en massant légèrement sur les coins intérieurs des yeux (près du nez donc), et la zone dite du troisième oeil au dessus du nez.

ET DANS TOUS LES CAS : BOIRE BOIRE BOIRE le plus d'eau possible. Souvent nos maux de tête viennent de là, de notre déshydratation.

Diarrhées, constipations: 
Même si je ne sais pas l'origine (virale, gastro, indigestion etc), je traite systématiquement la diarrhée avec de la tisane de thym (anti infectieux) et un jus de citron. Oui, ça ressemble fort à ma tisane magique mais là je me concentre sur le thym. ça nettoie l'intestin et tue tout virus ou mauvaise bactérie. C'est assez radical. Je ne prends aucun médicament la bloquant. Banni l'Immodium. La bloquer c'est le meilleur moyen de laisser proliférer les bactéries ou virus à l'intérieur. Mieux vaut encore l'accompagner avec du Smecta ou de l'argile blanche tout simplement, mélangée à un verre d'eau ou à de la compote. Favoriser des aliments non irritants, pas de crudités, plutôt des pommes de terre, du riz, des carottes cuites. Un bouillon aussi avec tout ça dedans. Et je vous assure que ça passe TRES vite.
Pour la constipation, pas de conseils en particulier car peu sujets. Mais c'est plutôt dans l'alimentation que je me dirige, avec tout ce qui peut contenir des fibres: haricots verts, fruits, pruneaux etc. Beaucoup boire aussi c'est la clé, afin d'hydrater les selles.
Si c'est d'origine psychologique...il faut à mon avis traiter le problème à sa source, et en attendant, utiliser des laxatifs, même si c'est pas très naturel. Mais en aucun cas risquer l'occlusion intestinale.


Voilà mon tour d'horizon. J'aurais pu aborder d'autres problèmes de santé mais c'est surtout ceux-là que nous avons ici et que j'ai l'habitude de soigner. Ces techniques marchent toutes.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Contenu de notre trousse à pharmacie, de voyage ou pas :

- Homéopathie :
Ipeca, Bryonia, Arnica, pâtes Baudry, Cocculine en cas de mal de voyage (qu'on utilise jamais en fait!), Homeogène9, Oscillococcinum.

- Huiles essentielles:
Tea-tree, Lavande vraie, Eucalyptus radiée, Niaouli, Saro, Ravintsara, Menthe poivrée.

- Plantes :
Si on part en étant malade, je prévois des sachets de préparation d'herbes pour faire des tisanes, ou si c'est juste pour un week-end, je fais une tisane magique dans une bouteille qui puisse durer 2 jours.
Eucalyptus, Thym, Guimauve, Camomille, Verveine.

- Autre:
thermomètre non digital de préférence, petits ciseaux, bande, pansements de toutes les tailles, bandelettes Steri-strips pour cicatriser, gazes stériles, Alcool ou désinfectant en spray, dosettes de Sérum physiologique, Dacryoserum pour les yeux.
Flacon maison de liniment oleocalcaire pour les brûlures;
Flacon maison pour massage pectoral en cas de toux ou bronchite;
Flacon maison pour foulure ou douleur musculaire. (recettes dans l'article au-dessus).
Spray à la popolis (gorge, nez) en complément du nettoyage à l'eau de mer. Alterner dans ce cas.
Pour monsieur ou moi en cas de douleur difficile à cerner et urgente à faire passer : Nurofène 400mg et Doliprane 1000mg. On n'en abuse pas puisque les boites durent au moins un an ! C'est le genre de truc à avoir même pour dépanner les autres.


à part l'HE de Gaulthérie couchée, de Menthe poivrée et les spray à la propolis contenant de l'alcool, tous les autres remèdes sont compatibles avec les enfants. Pour les bébés vous trouverez toujours des mises en garde. Pour eux il ne faut pas en abuser c'est certain, mais une goutte mélangée à de l'huile ne lui fera pas de mal. Dans ce cas je privilégie les tisanes que je mélange au biberon. Tant que j'allaite je n'ai pas de petits malades donc je n'ai pas d'autre expérience à partager sur les remèdes pour nourrissons.

J'ai trouvé un site spécialisé dans les soins naturels pour les bébés ici. 



J'espère ne rien avoir oublié. Si vous avez des questions n'hésitez pas. J'ai l'habitude de faire simple dans mes soins, sans prise de tête, souvent les mêmes choses, de ne pas faire trop de synergies car cela veut dire gros budget et je ne peux pas me le permettre. Quand ça marche avec une ou deux huiles essentielles, pourquoi mélanger avec d'autres souvent coûteuses ? Quand une simple tisane à base de thym, citron et miel fonctionne, pourquoi acheter d'autres herbes ? A vous de tester. Donnez-moi aussi vos astuces, ça pourra toujours servir ! Ah et une dernière chose, les aliments sont vos amis, adaptez toujours votre alimentation aux maux du moment. C'est très important. Et le net vous fournira nombre de conseils à ce sujet.


3 commentaires :

  1. Super ! Merci pour toutes ces astuces ! J'en connaissais certaines mais pas toutes. Je sens que la tronche de ma pharmacie va changer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu vas voir elle va nettement diminuer de volume ta pharmacie !

      Supprimer
  2. Encore merci de tes petites astuces, je suis revenue dessus pour faire une commande aroma-zone. Par contre concernant le mouchage des bébés apparemment la technique de la pipette c'est quand même assez violent pour bébé... J'avais trouvé ça sur un site de pédiatrie plutôt sérieux : http://www.pediatre-online.fr/divers/lavage-de-nez-chez-les-enfants/
    Enfin comme pour beaucoup de choses les avis sont divergents selon les médecins et je n'ai pas encore trouvé de technique idéale... ah si ! Quand ils savent se moucher seuls c'est un soulagement pour eux et pour nous ! ^_^

    RépondreSupprimer

Ici on peut tout se dire, mais dans le respect et la bienveillance. Pour rendre l'échange plus sympathique, évitons l'anonymat ! Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Ecologie

Origine Théorie du Genre

IVG Espagne caméra cachée

La Révolution Française

Les Réseaux

Me suivre par Email

Mes tweets

Design